Lexpress Property Trends Lexpress Property Trends FR Light Version - Page 34

BILAN GÉNÉRAL : VENTE DE BIENS ACCESSIBLES AUX ÉTRANGERS DES BIENS ADAPTÉS À TOUS TYPES D’INVESTISSEMENT En 2002, en ligne avec sa stratégie de diversification économique et conscient de l’apport significatif que représentent les Investissements Directs Etrangers (IDE) à son secteur immobilier, le gouvernement mauricien lance l’Integrated Resort Scheme (IRS), premier schéma d’investissement qui permet aux étrangers d’acquérir un bien immobilier à Maurice. En 2007, le schéma RES (Real Estate Scheme) est à son tour lancé. À partir de 2015, ces derniers ont été rationalisés en un schéma unique pour les nouveaux programmes résidentiels, le schéma PDS (Property Development Scheme).* Aujourd’hui la demande s’oriente vers les prix les plus accessibles et l’offre s’adapte à tous les budgets. Maurice n’est plus une destination immobilière exclusivement destinée à une clientèle fortunée. *en savoir plus sur tous les schémas d’investissement immobilier : page 52 Le marché des biens les maisons , et : En ce qui concerne uniquement les maisons IRS, RES ou PDS, près de 1 500 annonces ont été mises en ligne en 2018 sur LexpressProperty.com. Le nombre de recherches, effec- tuées, avoisine les 6 millions en 2018. Ces recherches et ces clients potentiels ont débouché sur près de 1 000   leads  emails , envoyés aux offreurs de ces différents biens. L’offre de maisons est largement dominée par les formats à 3 chambres à coucher (48%), et à 4 chambres à coucher (38%). Sur cinq ans, la demande s’ajuste à l’offre, avec néanmoins en 2018 une pointe de demande (13% des leads) sur les formats à 5 chambres et plus, le plus haut score depuis 2014. La quasi-totalité des maisons sont mises 92 LEXPRESSPROPERTY TRENDS à la vente avec piscine. Sur les cinq ans, le Nord a accru son leadership et présente en 2018 plus de la moitié des maisons mises en vente, suivi de la région Ouest, avec 28%. L’Est (15% en 2014) et le Sud représentent chacun environ 10% de l’offre de 2018. Sur le temps, la demande rejoint le schéma de l’offre, avec néanmoins un peu plus de leads dans l’Ouest et un peu moins dans le Sud et l’Est, que ce que ces régions représentent au niveau de l’offre. Dans le Top 5 des villes représentées dans l’offre : rand Baie, Rivière Noire, Tamarin, Péreybère et Bel mbre. Du c té de la demande, Beau Champ se hisse dans le Top 5, au détriment de Bel Ombre. En ce qui concerne les fourchettes de prix proposées à la vente, les maisons entre Rs 25 et 80 millions, qui représentaient 41% des offres en 2014, sont passées à 56% en 2018. La part des maisons à moins de Rs 25 millions, est en recul. Pour la demande, 41% vont vers des biens à moins de Rs 25 millions, qui représentent moins de 30% des biens mis en ligne. On note une hausse du nombre de biens à plus de Rs 80 millions. De manière générale, la demande vers les prix abordables suit une tendance baissière. Alors que la France (51%) et le Royaume Uni (15%) figuraient en tête des pays d’où partaient les leads venant de l’étranger il y a quatre ans, leurs parts ont diminué à 30% et 11% respectivement en 2018, la seconde place étant occupée par l’Australie (l’Australie est un pays qui accueuille la diaspora mauricienne,faut- il le rappeler, et cela pourrait expliquer les leads en provenance de ce pays). On constate aussi une activité plus forte en 2018 en provenance de la Turquie et de