Lexpress Property Trends Lexpress Property Trends FR Light Version - Page 29

BILAN GÉNÉRAL : VENTE DE BIENS RÉSERVÉS AUX MAURICIENS vente, plus de 3 000 annonces ont été mises en ligne l’année dernière sur LexpressProperty.com, et ce volume a plus que doublé en 5 ans. Le nombre de recherches effectuées par les clients potentiels a été multiplié par plus de 6 en 5 ans, pour dépasser les 12 millions en 2018. Ces recherches et ces clients potentiels ont débouché sur près de 6 000  leads , envoyés sous forme de formulaires de demandes d’informations, aux offreurs de ces différents biens. L’essentiel de l’offre est constitué d’appartements de 3 chambres à coucher (63%) ou de 2 chambres (25%). La demande pour les appartements de 3 chambres à coucher est restée stable autour de 53%. Les demandes pour des appartements de 1 chambre à coucher (9% en 2018) et pour ceux de 4 chambres à coucher (4% en 2018) sont par contre en progression notable. Moitié avec piscine... et moitié sans Depuis 3 ans, les offres avec piscines communes se sont développées au détriment des piscines privatives. Concernant la présence des piscines, la demande suit un schéma comparable à celui de l’offre. Les appartements proposés à la vente se situent principalement dans le Centre (41% en 2018), l’ uest (29%) et le Nord (27%). Le Sud et l’Est sont très peu représentés. La demande s’est progressivement ajustée à l’offre et suit un schéma comparable. Les villes les plus représentées sont  : lic en lac, Curepipe, uatre Bornes, loréal et Péreybère. La demande montre un Top 5 assez comparable. lic en lac se détache nettement des autres villes tant au niveau de l’offre que de la demande d’appartements. L’ uest et le Centre sont donc à la tête de ce classement en ce qui concerne le marché des appartements. Sur 5 ans, le haut de gamme s’est développé au détriment de l’entrée de gamme : on passe de 46% à 38% d’appartements proposés à moins de Rs 5 millions. La demande reste majoritairement orientée vers les appartements à moins de Rs 5 millions bien qu’en baisse de 84% en 2014 à 64% en 2018. On note cependant en tendance inversée une augmentation significative des demandes pour des biens entre Rs 5 et 10 millions – qui représentaient 8% des leads il y a 5 ans, pour 24% l’année dernière. Si les prix moyens de mise en vente, par segment de prix, sont assez stables sur 5 ans, voire légèrement à la baisse en 2018, le segment haut de gamme, pour les appartements proposés à plus de Rs 20 millions, enregistre une évolution contrastée et voit son prix moyen d’abord baisser quelque peu entre 2014 (Rs 27,8 millions) et 2016 (Rs 25,3 millions), avant d’augmenter significativement pour atteindre près de Rs 32 millions en 2018. Sur la question plus précise des appartements de trois chambres à coucher, les prix moyens par segment de prix sont assez stables, sauf pour le haut de gamme, à plus de Rs 20 millions, dont le prix moyen connaît une hausse significative depuis depuis 2017. Nous pouvons supposer que la création du nouveau schéma d’acquisition R+2 pour les étrangers en 2016, a eu un effet immédiat sur les prix du haut de gamme. Le prix médian des appartements de 3 chambres à coucher, proposés à la vente en 2018, se situe à Rs 6,5 millions. Le quart inférieur est proposé à moins de Rs 4,5 millions, alors que le quart supérieur est proposé à plus de Rs 12 millions. retenir : • Une offre et une demande en constante croissance sur LexpressProperty.com. • Des prix moyens relativement stables, sauf sur le haut du marché où ils sont en hausse. • La demande est majoritairement orientée sur des biens plus accessibles, alors le prix des biens offerts restent élevés. Il existe donc une inadéquation entre l’offre et la demande de prix. L’immobilier reste trop cher pour le pouvoir d’achat des Mauriciens. 2014-2018 - VENTES DE BIENS RÉSERVÉS AUX MAURICIENS * *Ces statistiques incluent : les appartements et les maisons. Analyses réalisées sur 17 626 annonces sur 5 ans et 40 153 leads emails reçus sur la même période pour ces mêmes biens (hors appels téléphoniques et campagnes marketing annexes sur LexpressProperty.com). RÉPARTITION PAR TYPOLOGIE : MAISONS / APPARTEMENTS OFFRE - LISTINGS ANNONCES Pour les biens à la vente sur le marché local, si les maisons individuelles restent majoritaires, et représentent 58% de l’offre en 2018, la part des appartements se développe régulièrement au cours des 5 dernières années. Appartements & Penthouses Maisons & Townhouses DEMANDE - LEADS EMAILS La demande est plus stable, et s’oriente, en moyenne, à 60% vers des maisons individuelles, à 40% vers des appartements. LEXPRESSPROPERTY TRENDS 71