Wave Radio Mag 2019 - Page 74

© DR Container L'ATELI ER W I N DSC HAT TEN Dans la série, je suis coworker chez Container, voilà Eva Urschler. Graphiste écodesigner autrichienne, elle y a installé son atelier de confection, l'atelier Windschatten, " à l'abri du vent ". E n direct de l’atelier Windschatten, enva- Son  credo, c’est  cradle to cradle (le berceau du hie  d’une grande nostalgie, je me remé- berceau), un design circulaire, d'écoconception. more le portrait d’Eva Urschler : "  Dans la En graphisme, elle accompagne les particuliers, série je suis coworker chez Container " je voudrais les indépendants et les petites entreprises  en Eva, l’autrichienne, "  good people  " de la bande mettant  l’humain au cœur de ses projets. Loin ! Graphiste à l’international, elle crée et accom- du décorum formel, elle s’attelle à créer du sens pagne les projets d’art visuel de la conceptua- et un langage visuel commun avec le client (la lisation à la confection ! Dynamique,  et  débor- nouvelle charte graphique d’Androphyne par dante de générosité, son engagement dans l’open exemple). space de Container est total ! " Après son premier amour, la céramique,  étu- La bonne nouvelle, c'est son retour dans l'exten- diée dans une école des beaux-arts en Autriche, sion de Container. Le tiers-lieu s’agrandit et grap- comme une envie d’ailleurs  : elle flirte avec les pille du terrain chez Parpaing, le local voisin ! bancs de l’université en chimie et en architec- Eva y a installé son atelier de confection, nommé ture afin d’échapper à l’art pur. La rupture ne fut Windschatten ( à l’abri du vent). Je me suis assise pas longue car elle intègre l’University of Applied là pour écrire et fouiner, histoire d’en savoir un Sciences option Information Design afin de cou- peu plus sur son processus de création et sa ré- pler art et science. Ce personnage a la bougeotte cente installation. J’aperçois une bouteille de sch- et part pour une première expérience profession- naps cachée dans un coin, un reste d’apfelstrudel nelle à Londres où elle pratique l'Usability Design, sur le bureau, et un projet en cours, fait-main. Eva une histoire d’ergonomie, d’utilité (et de but). Le est une graphiste, écodesigner. Elle manie aussi salariat  et le stress de cette mégalopole ne cor- bien le traitement de l’image sur son ordinateur respondant pas à sa personnalité authentique, que la transformation des matériaux. Elle bricole, elle s’envole  vers l’Australie  apprendre le surf. assemble, expérimente, manipule, démonte, L’amour et l’océan la font finalement atterrir sur recycle, et détourne les propositions. Elle réinvente notre territoire landais où elle s’ancre en tant que clairement une vie aux objets et à la matière. Cette freelance. "  Même si la liberté absolue est un petite fée licorne jongle entre ses projets profes- mythe. La lutte pour acquérir cette liberté est fun sionnels, ses matchs de volley, des sessions de et nécessaire  ", précise-t-elle. Soyez curieux et surf et  de  la plomberie, une vraie bricole-girl  ! filez voir son portfolio ! + windschatten.net web Texte : Blanche Konrad aka Gertrude Delafont de l’équipe Container / Androphyne CONTAINER est un lieu de création partagée, ouvert toute l'année à Angresse, créé et porté par la compagnie pluridisciplinaire Androphyne. Un lieu culturel qui comprend un espace de coworking, ouvert à toutes les professions et un espace de création pour la Cie + des artistes invités en résidence (Arts vivant, Arts plastiques). Androphyne y propose des événements hybrides (concerts, performances, ateliers DiY, sortie de rési- dence, présentation d’étapes de travail, conférences…). L’appel à résidence artistique Local H Émission anti-tache Présentée par Mag, Pierre-Yo, Blanche et Mélo Un jeudi par mois à 14h en mise à disposition des lieux pour la saison fin 2019 - 2020 est ouvert !  + androphyne.com web + Le Container facebook