Rapport annuel 2020 Compagnons du Devoir - Page 13

UNE MISSION , TROIS PILIERS , 36 MÉTIERS / 13
ENTRETIEN

CONFINÉE EN COMMUNAUTÉ : TÉMOIGNAGE

Léa Moulin , jeune Compagnon en boulangerie , nous raconte son année 2020 au sein de la maison de Paris .
Quel est votre parcours chez les Compagnons du Devoir et où en étiez-vous en 2020 ? L . M . : J ’ ai commencé tout de suite après la troisième dans la maison de Bordeaux , où j ’ ai passé mon CAP en boulangerie . Puis , j ’ ai démarré mon Tour de France en tant qu ’ Aspirante : la première an-née à Cagnes-sur-Mer et la deuxième , en 2020 , à Paris , où j ’ ai été confinée en mars . J ’ ai depuis obtenu mon brevet professionnel et ai été reçue Compagnon du Devoir . Je vis au-jourd ’ hui dans la maison de Nantes .
Comment s ’ est passée votre année 2020 dans la maison de Paris , notamment pendant le confinement ? L . M . : C ’ était à la fois difficile et enrichissant . Il a fallu se réorganiser pour tout , avec l ’ aide du prévôt et de la maîtresse de maison , afin de vivre en communauté tout en respectant des règles qui changeaient souvent . Pendant le confinement , nous étions une vingtaine de camarades majeurs dans la maison . Nous étions très unis : nous nous étions réparti la préparation des repas — avec un groupe différent pour le matin , le midi et le soir —, nous nous encouragions aussi pour nos formations à distance , nous faisions du
Léa Moulin Compagnon boulanger sport ensemble et des jeux le soir . C ’ était agréable d ’ apprendre à se connaître autrement — d ’ habitude le rythme est plus intense . Le plus dur , c ’ était l ’ absence des anciens : normalement , ils sont là pour nous transmettre leur savoir , leur vision et leur passion du métier . D ’ ailleurs , je félicite les jeunes qui ont commencé en 2020 et qui ont tenu bon malgré le contexte , car ils n ’ ont pas vécu le compagnonnage tel que je le connais . Ils vont découvrir cela par la suite .
Comment votre formation , à la fois théorique et pratique , s ’ est-elle déroulée ? Quels sont vos objectifs pour la suite ? L . M . : Notre formateur a été au top : pour lui aussi , c ’ était nouveau les cours en visioconférence ! Mais il nous a encouragés . C ’ était plus compliqué pour la partie pratique du brevet professionnel , mais j ’ ai pu rattraper les sessions . Mon entreprise — qui avait la classification restaurant — a été longtemps fermée . Depuis , j ’ ai repris mon activité à Nantes . À terme , mon objectif est de racheter la boulangerie où j ’ ai commencé à Bordeaux , quand mon ancien patron partira à la retraite .
Les Compagnons du Devoir et du Tour de France