Q Life Magazine Issue 10 - Page 38

10ème édition
Qu ’ est-ce qui vous a motivé à participer au QSTP ?
Je voulais jouer un rôle dans la mondialisation de l ’ offre en RDI du Qatar . J ’ ai toujours cru en la vision et la mission du QSTP ainsi qu ’ aux bénéfices à long terme que la technologie et l ’ investissement en RDI peuvent apporter au Qatar .
À votre avis , quelle est l ’ erreur la plus grave commise par les start-ups ?
L ’ erreur la plus fréquente que je vois est que les entrepreneurs investissent tellement de temps et d ’ énergie dans le développement de leur produit qu ’ ils négligent les autres aspects cruciaux du fonctionnement réussi d ’ une entreprise , en l ’ occurrence , la compréhension de l ’ aspect commercial ainsi qu ’ un sens de ce qu ’ est une stratégie cohérente de commercialisation . L ’ innovation la plus passionnante du monde ne servira à rien si vous ne la commercialisez de manière efficace . Ceci veut dire une bonne compréhension des besoins des clients et des utilisateurs finaux , l ’ analyse de la concurrence , l ’ étude des problématiques juridiques et de propriété intellectuelle , la mise en œuvre d ’ actions de marketing .
Quelles capacités , quelles aptitudes faut-il pour être entrepreneur réussi au Qatar ?
Les entrepreneurs sous-estiment le pouvoir du réseautage et du leadership ; il faut construire des relations solides avec les investisseurs et être capable de mener une équipe . Il leur faut aussi des connexions étroites avec leurs clients dès le début afin d ’ obtenir des retours et d ’ optimiser ainsi leurs produits ou leurs services .
Qu ’ est-ce qui vous a poussé à écrire un livre au sujet du management ?
Tout au long de ma carrière , j ’ ai eu la chance d ’ apprendre à gérer une entreprise auprès de nombreux formateurs réputés et à travers un large éventail d ’ expériences . En fin de compte , il vous faut les bonnes aptitudes de leadership et de management pour diriger une entreprise réussie . Je voulais donc transmettre mon savoir-faire dans ces domaines dans l ’ espoir qu ’ eux aussi puissent en bénéficier dans leurs propres carrières .
38