Q Life Magazine Issue 10 - Page 29

La Génération du changement
Quel était l ’ effet mobilisateur du soutien de leaders comme Son Altesse Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani , l ’ Émir de l ’ Etat du Qatar , et Son Excellence Sheikha Hind bint Hamad Al Thani , Présidente associée et Directrice de la Qatar Foundation , sur vous ?
Rawda : Leur soutien compte tellement pour moi . Il me pousse vers l ’ avant , car il m ’ est possible de constater le fait que nos messages et notre travail ont atteint un public important .
Tayiba : Son Altesse l ’ Émir de l ’ Etat du Qatar et Son Excellence Sheikha Hind Bint Hamad Al Thani nous mobilise encore plus à aller de l ’ avant etd ’ atteindre nos objectifs . Ces grandes personnalités à nos côtés nous aideront bien à les atteindre .
Pourquoi est-ce qu ’ il est si important d ’ impliquer les jeunes dans des conversations autour de l ’ environnement ?
Rawda : Dans des discussions autour de l ’ environnement , il est primordial d ’ impliquer les jeunes , car il s ’ agit de leur chez-soi . Si nous ne nous exprimons pas , les gens continueront à détruire l ’ environnement sans le savoir , et l ’ environnement , nous ne pouvons pas survivre sans lui .
Tayiba : Il est extrêmement important de parler aux jeunes des plastiques non réutilisables pour qu ’ ils en parlent autour d ’ eux , sensibilisant ainsi les gens autour d ’ eux .
Quels sont les projets des « Militants à l ’ Œuvre »?
Rawda : Nous voulons interdire les sacs en plastique non réutilisables au Qatar , et puis , avec un peu de chance , les interdire du monde entier .
Vous avez presque atteint votre objectif de regrouper 10 000 signatures dans votre campagne d ’ interdire les plastiques non réutilisables au Qatar . Qu ’ est-ce que cet accomplissement vous fait ressentir ?
Rawda : Je suis très contente et même enchantée que nous ayons presque mené à bout la première étape dans notre campagne environnementale .
Tayiba : Nous sommes si près du but , et si fières du fait que les autres sont d ’ accord avec notre objectif d ’ interdire les sacs en plastique . Ceci nous motive encore plus à poursuivre notre objectif .
Qu ’ est-ce que vous constatez comme résultats positifs depuis le début de votre campagne ?
Rawda : Nous sommes entrés en contact avec tant de gens et avons pu ainsi leur parler de l ’ environnement . Si le monde entier commence tout doucement à protéger l ’ environnement , la planète favorisera davantage la vie . Beaucoup de gens avec qui nous sommes entrés en contact ont commencé des actions de nettoyage des plages , y compris le ramassage du plastique qui s ’ y trouve le maintien des plages propres .
Tayiba : Nous avons su représenter les inquiétudes de tant de gens , et en ce faisant , d ’ attirer l ’ attention de groupes environnementaux , du gouvernement et des médias . Ainsi , notre campagne a pris de l ’ envergure , ce qui est important , mais plus important encore , c ’ est que les gens commencent à se rendre compte de ce qui se passe .
Tayiba : Nous avons l ’ intention de sensibiliser les gens encore plus à notre campagne et de lancer une pétition pour nous permettre d ’ atteindre notre objectif et continuer à créer un pays et une planète meilleurs .
La sensibilisation
29