Montréal pour Enfants vol. 22 n°5 / Automne 2022 - Page 8

Accueillir l ’ état d ’ âme de l ’ enfant

Nous demandons souvent à notre enfant de se calmer aussitôt que surgissent les émotions . Plutôt que de lui suggérer d ’ arrêter net ses émotions , il est plus gagnant de lui apprendre à se calmer de façon autonome . Nier , banaliser ou encore juger les émotions sur un ton moralisateur ne contribuent pas à la résolution d ’ un conflit . Par exemple , au lieu de menacer l ’ enfant avec une punition , vous pouvez l ’ aider à trouver par lui-même des moyens pacifiques pour s ’ apaiser . Voici quelques idées :
• faire une pause et respirer profondément ,
• boire de l ’ eau ,
• dessiner ,
• s ’ allonger ,
• se laver le visage ,
• etc .
Encore mieux , vous pouvez demander à votre enfant de proposer son moyen pacifique préféré pour composer avec ses émotions !

Pratiquer l ’ écoute empathique

Bien qu ’ on ait souvent le réflexe d ’ aller tout de suite vers la résolution du problème , la compréhension est le premier pas . En priorisant l ’ écoute empathique , vous donnerez la chance à votre enfant d ’ apprendre à gérer ses émotions inconfortables . En demandant à votre enfant de parler ( il ne s ’ agit pas de faire un interrogatoire ), vous l ’ aidez à clarifier ce qu ’ il ressent et vous lui montrez que vous validez ses émotions , mais pas nécessairement son comportement . L ’ écoute empathique ne se fait pas qu ’ avec les oreilles , loin de là ! Elle se fait aussi avec les yeux pour comprendre le non-verbal et avec l ’ imagination pour se mettre dans la peau de l ’ enfant .
8 éducation www . montrealpourenfants . com