Montréal pour Enfants vol. 22 n°5 / Automne 2022 - Page 21

Soutenir l ’ enfant avant d ’ interpeller l ’ école
Malgré ce grand principe général , Isabelle Plante concède qu ’ il ne faut pas s ’ attendre non plus à ce que les enfants , surtout en bas âge , trouvent toujours une motivation intrinsèque à leurs premiers apprentissages : « Mettez-vous à la place d ’ un jeune enfant qui apprend à lire : ce n ’ est pas facile . Il n ’ est pas capable de lire quelque chose d ’ intéressant et de captivant , parce qu ’ il est seulement dans l ’ effort qui précède le plaisir . C ’ est comme faire ses gammes . »
Devant des situations aussi complexes , la question n ’ est donc pas d ’ intervenir ou non . Il s ’ agit de trouver les façons qui permettront à l ’ enfant de se débrouiller seul par la suite . Il en va de même pour les apprentissages , souvent très complexes , concernant les règles implicites de la cour d ’ école . Isabelle Plante en est bien consciente : « On leur apprend à exprimer un désaccord ou à s ’ affirmer , parce que ce n ’ est pas facile d ’ être capable de dire à un autre enfant ‟ Lâche-moi , c ’ est assez !” sans avoir un comportement comme une crise de colère qui n ’ aurait pas de sens non plus . »