Lexpress Property Trends Lexpress Property Trends FR Light Version - Page 35

BILAN GÉNÉRAL : VENTE DE BIENS ACCESSIBLES AUX ÉTRANGERS l’Afrique du Sud (l’ouverture récente de vols directs entre la Turquie et Maurice, pourrait y être pour quelque chose). Voir plus en détails nos zooms sur les villas IRS d’une part, les RES/PDS d’autre part, dans les graphiques commentés des pages suivantes. (voir pages 99 & 107) Le marché des biens les appartements , et : En ce qui concerne les appartements à la vente, près de 1 500 annonces ont été mises en ligne en 2018 sur LexpressProperty.com. Le nombre de recherches effectuées par les clients potentiels a approché les 4 millions en 2018. Ces recherches et ces clients potentiels ont débouché sur près de  1 100   leads, envoyés sous forme de formulaires de demande d’informations, aux offreurs de ces différents biens. L’offre est principalement composée de formats de 3 chambres à coucher (63% en 2018), ou 2 chambres (25%). On note une pointe à 9% d’offre sur 4 chambres à coucher en 2018. Plus de 90% de ces appartements ont accès à une piscine, en majorité des piscines collectives. Si les leads ont été par le passé massivement orientés vers les appartements avec piscines privatives, c’est un peu moins le cas depuis deux ans, et on note en 2018 une pointe de 25% des leads vers des appartements sans piscine (9% de l’offre). Le Nord a développé une part majoritaire de l’offre (51% en 2018), devant l’Ouest (38%), en progression depuis 2016. L’Est voit sa part reculer depuis 2014. Après avoir été très sensible à l’Est en 2014 et 2015, la demande de leads s’oriente à 85% vers le Nord et l’Ouest depuis 2018. en 2015, est remplacé par le Royaume Uni, à 11%. Est-ce d au Brexit Voir plus en détails nos zooms sur les appartements IRS d’une part, les RES/ PDS d’autre part, dans les graphiques commentés des pages suivantes (voir pages 100 & 108). Le Top 5 des villes pour l’offre d’apparte- ments : rand Baie et Tamarin en tête, suivies de Rivière Noire, Péreybère et Flic en Flac. La demande suit, pour le Top 5, la même structure que l’offre. Le Nord et l’Ouest restent encore une fois les régions les plus dynamiques. retenir : • Le nombre de biens (neufs et à la revente) mis sur le marché connaît une croissance importante. En 2014, 57% des appartements étaient proposés entre Rs 10 et 25 millions. Ils ne sont plus que 45% en 2018. On assiste à une augmentation notable des biens à moins de Rs 10 millions (18% en 2018), et au développement de l’offre entre Rs 25 et 40 millions (23% en 2018 vs 15% en 2014). La demande s’oriente vers les prix les plus accessibles : 33% des leads sur des biens à moins de Rs 18 millions en 2014, contre 78% en 2018 (45% de l’offre la même année) • Les appartements représentent une part croissante de l’offre de biens accessibles aux étrangers. • Les pays de prédilection de la diaspora mauricienne ainsi que les pays d’origine des touristes, sont en tête des marchés plus intéressés par l’immobilier à Maurice. • La demande s’oriente tendan- ciellement davantage vers les prix les plus abordables. Le marché immobilier accessible aux étrangers s’ouvre donc davantage au milieu du marché alors qu’il y a quelques années, il était concentré sur le haut du marché. En ce qui concerne les pays d’origine des leads venant de l’étranger, la France, qui représentait 45% en 2015, passe à 33% en 2018. L’Afrique du Sud est stable, en seconde position, à 17% en 2018. Le Luxembourg, troisième 2014 -2018 : VENTE DE BIENS ACCESSIBLES AUX ÉTRANGERS* *Analyses réalisées sur 4 151 annonces et 4 161 leads emails reçus sur 5 ans pour ces biens (hors appels téléphoniques et campagnes marketing annexes sur LexpressProperty.com ). RÉPARTITION PAR TYPOLOGIE : VILLAS / APPARTEMENTS Appartements & Penthouses OFFRE - LISTINGS ANNONCES 64% 62% 61% 56% DEMANDE - LEADS EMAILS 51% 87% 36% 38% 39% 44% Villas & Townhouses 50% 44% 47% 50% 56% 53% 67% 49% 33% 13% Sur le marché des biens de type IRS, RES et PDS, les 5 dernières années voient les appartements passer d’un tiers à la moitié des biens proposés. Presque exclusivement orientée vers des maisons individuelles il y a 5 ans, la demande se répartit en 2018 à 47% vers des maisons individuelles et 53% vers des appartements. LEXPRESSPROPERTY TRENDS 93