Lexpress Property Trends Lexpress Property Trends FR Light Version - Page 28

BILAN GÉNÉRAL : VENTE DE BIENS RÉSERVÉS AUX MAURICIENS P D CALA E ENTRE L’ RE ET LA DEMANDE Comme expliqué préalablement (voir page 52), la vente de biens aux étrangers est règlementée à Maurice. C’est pour cette raison que notre analyse aborde les biens réservés aux Mauriciens de manière indépendante du marché accessible aux étrangers. Les prix élevés de l’immobilier à Maurice se traduisent dans nos statistiques où l’on constate un décalage entre l’offre et la demande. L e premier constat est que : si les maisons individuelles restent majoritaires (58% des annonces en 2018), les appartements représentent une part croissante de l’offre locale à la vente (35% en 2014 et 42% en 2018). Du c té de la demande, depuis 5 ans, les leads se répartissent de manière assez stable à environ 60% vers les maisons et 40% vers les appartements. Les biens réservés à la vente aux Mauriciens : les maisons Au sujet uniquement des maisons, près de 4 500 annonces ont été mises en ligne en 2018 sur LexpressProperty.com en croissance de près de 80% en 5 ans. Le nombre de recherches effectuées par les clients potentiels a été multiplié par 5 en 5 ans, pour dépasser les Rs 25 millions en 2018. Ces recherches et ces clients potentiels ont débouché sur près plus de 7  000   leads  , envoyés sous forme de formulaires de demande d’informations, aux offreurs de ces différents biens. Les formats dominants restent des maisons de 3 ou 4 chambres à coucher, qui représentent les trois-quarts des biens proposés à la vente. La demande, quant à elle, s’ajuste à l’offre. La moitié des maisons proposées à la vente sur LexpressProperty.com 70 LEXPRESSPROPERTY TRENDS dispose d’une piscine, proportion assez stable sur les 5 années observées. La demande, en revanche, privilégie davantage les maisons sans piscine, avec plus de 60% des leads en moyenne sur les 5 dernières années, sans doute en raison d’un effet « prix ». La demande des maisons avec piscine est toutefois en hausse (34% en 2015 v s 42% en 2018). Sur le plan géographique, près de 4 maisons sur 10 sont proposées dans le Nord, devant le Centre (30%) et l’ uest (26%). Peu de maisons sont en vente dans le Sud et l’Est. La demande s’adapte progressivement à l’offre, alors que les années 2015 à 2017 ont montré un niveau de recherche supérieur à l’offre dans la région Centre. Pour les maisons proposées à la vente, le Top 5 des villes les plus représentées est le suivant : Péreybère, Tamarin, Albion, lic en ac et Curepipe. Dans le Top 5 des villes les plus demandées, rand Baie se hisse en seconde position derrière Péreybère, suivie de lic en lac, Albion et uatre Bornes. Le Nord reste donc la région la plus demandée avec les 2 premières villes classées qui font partie de cette région. Le cœur du marché concerne des mai- sons proposées entre Rs 5 et 10 millions, qui représentent près de 40% des biens à la vente. La demande est orientée vers des biens plus accessibles à moins de Rs 5 millions, qui ne représentent que 15% de l’offre en 2018, captent près de 38% des leads. La demande des maisons entre Rs 5 et 10 millions est toutefois en croissance depuis 2014 et gagne 10 points pour atteindre 39% en 2018. Les prix moyens de mise en marché, par tranche de prix, sont relativement stables sur 5 ans. n note toutefois une croissance régulière du prix moyen du segment d’entrée de gamme, à moins de Rs 5 millions, ainsi qu’une reprise, depuis deux ans, du prix moyen du segment haut de gamme, à plus de Rs 20 millions, après trois années de tendance à la baisse. En observant les prix moyens par tranche de prix, pour les maisons de 3 chambres à coucher, le constat est qu’il y a eu sur 5 ans une hausse notable pour le segment haut de gamme, à plus de Rs 20 millions. Alors que le prix médian se situe autour de Rs 8 millions pour une maison de trois chambres à coucher, le quart inférieur du marché est mis en vente à moins de Rs 5.6 millions, alors que le quart supérieur est mis en vente à plus de 13 millions. Les biens réservés à la vente aux Mauriciens : les appartements Concernant les appartements à la