La Sultane #72 - Page 12

Pourquoi faut-il faire plus simple ?

« Simple » ne veut pas dire simpliste . Nous vivons dans un monde qui sollicite constamment notre attention . Le volume d ’ informations dont nous disposons peut sembler passionnant , mais chacun de nous peut se laisser submerger par le flot de stimuli qui nous entoure . Et , de ce fait , nous oublions souvent l ’ essentiel . Dans les temps passés , parents et enfants se sont toujours entendus , sans avoir à s ’ exposer à ce nombre quasi-infini de décisions à prendre . Alors pourquoi ne pas s ’ inspirer de ce qui permettait aux familles d ’ autrefois , de vivre plus harmonieusement ? Dans nos courses effrénées , nous ne nous accordons plus , ni à nous-même , ni à nos enfants , assez de temps pour souffler . Nous sommes exhortés , de toute part , à vouloir obtenir toujours plus . L ’ ambition devient dévorante lorsqu ’ on la confond avec la frénésie de la consommation . Lâcher-prise , simplifier sa vie et revenir à l ’ essentiel deviennent les nouveaux mots d ’ ordre . Histoire de rééquilibrer sa vie , ses envies , ses désirs et ses besoins . Cette approche est essentielle au bien-être familial . Ce faisant , vous permettrez à votre enfant de tracer sa propre voie . C ’ est pourquoi il est impératif d ’ avoir suffisamment de temps et d ’ espace pour explorer le monde qui l ’ entoure , cultiver sa curiosité et apprendre la valeur des « découvertes ». Évitons alors de précipiter l ’ enfance et de l ’ entraîner dans notre tourbillon d ’ adultes . Préservons le caractère fondamental de l ’ enfance . Nous essayons de faire le plus de choses possibles , en allant plus vite , en étant plus efficaces , et ce , faisant , nous contrarions le rythme de l ’ enfance . Une grande partie de ce que nous croyons être des troubles déficitaires de l ’ attention et des comportements nerveux est directement attribuée au stress que nous infligeons à nos enfants . Si nous , adultes , avons souvent du mal à gérer notre stress , pourquoi devrions-nous espérer qu ’ il en soit autrement pour nos enfants . Simplifier son rythme de vie permet de mieux protéger les rêves que l ’ on a pour sa famille . N ’ oublions pas que les rêves mettent du temps à se matérialiser . Ils ne peuvent être accélérés . Rester connecté à ces rêves et à ses espoirs jusqu ’ à leur concrétisation , enseigne la patience et la persévérance .

Les bobos de l ’ âme

Les bobos de l ’ âme sont ces moments où nos enfants semblent décalés par rapport au monde qui les entoure . Il ne s ’ agit pas de crises de colère passagère , mais d ’ un malaise général qui modifie le comportement des enfants face à quelque chose de difficile ou d ’ embarrassant sur laquelle ils ont du mal à s ’ exprimer . Il faudra alors réconforter son enfant . Le rassurer sans l ’ assaillir avec une multitude d ’ options possibles . Ces bobos s ’ expriment très fortement lors de l ’ adolescence . Durant cette période , le comportement de l ’ ado est fortement polarisé . Lorsqu ’ il se sent bien , votre adolescent est comme sur un nuage . Mais pour peu que les choses tournent un peu mal et c ’ est le drame . Son monde s ’ effondre et ils deviennent inconsolables . Il faut comprendre qu ’ à cet âge , les ados cherchent leurs voies et leurs voix . Ils ont beaucoup de mal avec le juste-milieu entre les deux pôles de leurs émotions . En l ’ absence d ’ un environnement calme et bienveillant , ils mettront beaucoup de temps avant d ’ apprendre à gérer leurs humeurs . Nous devons prendre soin de ces petits bobos de l ’ âme comme nous prendrions soin de petits bobos physiques ; et ce , en leur offrant un environnement sain , clair , agréable à vivre , aimant et bienveillant pour les aider à canaliser leur énergie . Vos enfants , ont besoin d ’ un milieu rassurant , qui ne dénigre pas leurs vulnérabilités et les accueille sans jugement . Inconditionnellement .

Environnement

Réduire l ’ encombrement de la chambre d ’ un enfant favorise sa créativité . En effet , les tout-petits ont cette extraordinaire habilité à inventer des jeux à partir de peu de choses . Débarrassez-vous des jouets superflus , c ’ est-à-dire ceux dont votre enfant ne se sert pas . Chaque fois que nous cédons à l ’ impulsion d ’ un enfant à acheter quelque chose dont il n ’ a pas besoin , nous renforçons l ’ idée que les objets matériels peuvent procurer un plaisir durable et que la compulsion est un comportement acceptable . Apprenez-lui à apprécier ce qu ’ il a , en ne le couvrant pas de cadeaux et gardez en tête que plus nous diminuons le nombre de jouets dont il dispose , plus nous augmentons sa capacité à jouer librement , tout en développant un niveau d ’ engagement plus important . Cette approche permet d ’ établir des îlots de calme . Si vous entrez dans l ’ air de jeu de votre enfant et que vous vous sentez submergé . e . s ., imaginez un peu le sentiment de votre petit . Réduire les possessions matérielles encourage le jeu per se . Le désencombrement est aussi important au sujet des livres . Empiler des bouquins sur les étagères , ne donnera pas à votre enfant davantage envie de lire et risque , au contraire , de les intimider ; leur ôtant , du coup l ’ envie de s ’ y mettre . L ’ apprentissage des enfants passe par la répétition . Ils réclament le même dessin animé , la même histoire , le même jouet , encore et encore ... C ’ est pourquoi il est primordial d ’ accompagner ce processus .

Rythmes et horaires

Les enfants sont des créatures énergiques . Ils sont en activité constante et ne savent pas s ’ arrêter . Équilibrer la frénésie des activités scolaires et parascolaires avec des jours dédiés au repos fera des merveilles en terme de structuration du temps . Ceci introduit une certaine stabilité à notre propre parentalité et établit des frontières claires et nettes à chaque bloc temporel , tout au long de la journée . Les heures de repas et du coucher constituent un excellent point de départ . D ’ autres formes de répétition plus subtiles peuvent également envoyer des signaux de régularité , de sécurité et de fiabilité . Activités para-scolaires , sorties culturelles ou de divertissements , mais aussi des plages hebdomadaires pour le rangement . Les effets positifs de cette organisation dépassent la simple sphère domestique . Des horaires d ’ activités fixes , avec assez de temps pour le divertissement et la détente conduisent à la prévisibilité et installent un sentiment de sécurité . Les enfants auront besoin de notre aide pour mettre en place ces activités , s ’ y tenir et les respecter , surtout celles qu ’ ils apprécient le moins . Si nous menons une vie frénétique , nos enfants subiront notre rythme débridé . N ’ oublions pas enfin , que les plus jeunes ont un esprit très visuel . Avoir un horaire clair leur permet de bien visualiser leurs tâches et leur temps . Un calendrier bien défini contribue à atténuer leur désordre mental . Rassurez-vous , vous n ’ êtes pas appelés à micro gérer chaque instant , chaque jour pour autant ! Une organisation horaire précise préparera vos enfants aux notions de contraintes , compromis et sacrifices . Cela indique à vos enfants que non seulement le respect du temps est primordial , mais surtout que le temps , lui-même est précieux . Des rythmes de vie profondément enracinés permettent aux enfants d ’ apprécier la beauté des choses ordinaires , l ’ importance des répétitions , et l ’ impact de nos actions sur notre environnement et les personnes qui nous entourent .

Filtrer le monde des adultes

En tant que parents , nous sommes naturellement enclins à nous inquiéter pour nos enfants . Pourtant , nous n ’ empêchons pas leur exposition à du contenu qui devrait leur être interdit . Ainsi , il est très important de limiter le temps d ’ exposition des enfants aux écrans . Télévisions et réseaux sociaux présentent un contenu pas toujours adapté à leurs prédispositions . Outre le fait qu ’ ils gênent le développement de l ’ imaginaire enfantin , ils nuisent également à la bonne appréciation de la valeur du temps .
Les solutions proposées ici ne sont pas une liste normative de ce que vous devez appliquer à la lettre . Il s ’ agit plutôt de stratégies parmi lesquelles vous pouvez choisir et que vous pouvez adopter afin de répondre aux besoins de votre famille . Après tout , les familles sont comme des œuvres d ’ art . Elles ont besoin d ’ inspiration , d ’ imagination et de temps pour grandir .
Par N . J . M
LASULTANEMAG . COM
P A G E
12
NUMÉRO # 72