La Sultane #69- La Sultane - Page 26

Reine Sereine

Le Friluftsliv ...

Euuh ... hein ...??

Pourquoi des tunisiennes bilingues ( arabophones et francophones ) devraient-elles s ’ intéresser au Friluftsliv un mot norvégien qui se prononce free-loofts-liv à l ’ anglaise ? Et d ’ abord de quoi s ’ agit-il ?

Lorsque nous observons le classement mondial du bonheur , il est facile de voir que les pays scandinaves occupent assez régulièrement les premiers rangs . Ce qui signifie que les populations de ces régions , mènent une vie … heureuse . Les Danois , champions du monde du bonheur , sont connus pour une pratique dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes : le hygge , un mot qui n ’ a pas d ’ équivalent dans les autres langues , et qui se réfère à une philosophie de vie , prônant un certain confort intérieur et encourageant le développement de relations humaines harmonieuses … La Norvège et la Suède , partagent un concept moins connu et aux vertus pourtant assez similaires . Il s ’ agit du Friluftsliv , un mot dont la traduction littérale signifie à peu près « la vie à l ’ air libre ». Vous l ’ aurez deviné , il s ’ agit d ’ une pratique qui encourage à passer du temps à l ’ extérieur et à se connecter à la nature . Il s ’ agit d ’ un terme , en Norvège , qui permet de décrire un mode de vie consacré à l ’ exploration et à l ’ appréciation de la nature . C ’ est aussi le nom d ’ un cours très apprécié , enseigné dans de nombreuses écoles primaires .

Les Origines

Le mot est apparu pour la première fois dans le poème d ’ un célèbre dramaturge norvégien Henrik Ibsen en 1859 . Il décrit un protagoniste qui a besoin de rester seul , en plein air , afin de se clarifier les idées et de réfléchir à son avenir . Et bien qu ’ il fût le premier à l ’ utiliser sous cette forme , le mot Friluftsliv , découle d ’ un autre concept norvégien « allemannsretten » signifiant « le droit de tous à parcourir librement ». Ce concept permet par exemple , à tout un chacun , de se promener dans une propriété privée , à condition de respecter certaines règles . Cette tradition , assez ancienne , a été officiellement codifiée dans le droit norvégien de 1957 relatif à la Loi sur les loisirs extérieurs . Ainsi , il est tout à fait possible de camper sur la propriété privée de quelqu ’ un d ’ autre pour une nuit , à condition d ’ être poli et de se tenir à plus de 150 mètres des bâtiments habités . Cette loi a permis d ’ implanter deux principes fondamentaux du Friluftsliv : la curiosité et le calme . Et même si les mots permettent de façonner notre mode de pensée , c ’ est l ’ idée derrière leur utilisation qui compte le plus . Et il y a un besoin urgent d ’ adopter cette philosophie de vie et de généraliser sa pratique ..

Selon les puristes

Le Friluftsliv est la renaissance de soi à un monde qui nous dépasse . Cette philosophie permet de se mettre sur la voie d ’ un mode de vie ancien . Ainsi , on permet à l ’ entité biologique que nous sommes de renouer avec la nature . En effet , dans le monde « pré-civilisé », les humains évoluaient instinctivement dans leur environnement . Nous serions donc biologiquement programmés à survivre en pleine nature . Or , notre vie urbanisée actuelle , nous coupe de cette capacité innée et de ce besoin vital . Profiter de la nature , échapper à la vie urbaine , enrichir sa spiritualités sont , certes , des composantes essentielles au Friluftsliv , mais elles ne suffisent pas à établir une connexion profonde avec elle . Ainsi chez les puristes , ces activités en plein air s ’ apparentent davantage à une forme de thérapie qu ’ au Friluftsliv authentique . En effet , celui-ci nécessite un certain nombre de compétences qui permettent de survivre même aux conditions extrêmes d ’ un environnement qui peut s ’ avérer difficile . Il n ’ est pas question de conquérir la nature ou de la combattre , mais plutôt d ’ apprendre à s ’ harmoniser avec elle , en apprenant à exploiter les ressources ( abri , nourriture ) qu ’ elle met à la disposition de l ’ homme . Les puristes qui pratiquent le Friluftsliv ne sont pas à la recherche active de frissons et d ’ aventures même si les pics d ’ adrénaline font certainement partie de son charme . Le Friluftsliv leur offre une expérience sociale dont la vie urbaine nous prive au quotidien . En effet , cette pratique exige souvent la participation d ’ un groupe de personnes ( en général des amis ) et leur permet de vivre des expériences uniques qui ne sont pas sans rappeler la vie tribale des sociétés premières : on se déplace en groupe , on se partage les taches , on dépend les uns des autres , on se protège mutuellement , on se fait confiance , on s ’ assoit autour d ’ un feu de camp pour profiter du calme … Il s ’ agit là d ’ un ensemble d ’ interactions humaines qui n ’ ont pratiquement plus lieu dans notre vie moderne et qui nous manquent sans que l ’ on s ’ en rende vraiment compte . Le Friluftsliv est une philosophie de vie et un développement personnel . Il s ’ agit d ’ un processus qui permet d ’ améliorer progressivement l ’ estime de soi , les relations sociales , les compétences de survie tout en développant un plus grand respect de l ’ homme vers la nature , un amour vrai qu ’ aucune théorie ne peut nous transmettre .

La pratique simplifiée

S ’ il est vrai que les pays scandinaves sont riches de leurs chaînes montagneuses spectaculaires , leurs forêts luxuriantes , leurs fjords impressionnants , les plages de nos côtes et les dunes de notre Sahara n ’ ont rien à leur envier . En effet , la pratique simplifiée du Friluftsliv consiste à passer du temps en pleine nature . Beaucoup de temps . L ’ idée est de renouer avec ce rapport intrinsèque qui nous relie à la Terre , notre mère nourricière . Dites-vous que le simple fait de vous allonger sur le sable au bord de l ’ eau est une manière de pratiquer le Friluftsliv . C ’ est également le cas d ’ une randonnée en forêt , de l ’ observation des étoiles alors que vous êtes au Sud . Tant que vous êtes en contact avec des éléments de la nature , vous êtes sur la bonne voie . Il n ’ est absolument pas nécessaire de posséder d ’ équipement sportif sophistiqué . Tout ce dont vous avez besoin , c ’ est une capacité à immerger dans la nature . Le Friluftsliv est l ’ antidote parfait à notre mode de vie effréné et ultra-connecté . Il permet de reposer notre attention constamment sollicitée . Le bonheur est une pratique qui s ’ apprend . Commencez donc à passer plus de temps à l ’ extérieur et augmentez le nombre et la fréquence de vos activités en plein air . En effet , mener une vie recluse entre quatre murs augmente notre vulnérabilité au stress , à l ’ anxiété , à la dépression , alors que la contemplation régulière des arbres , de la verdure , de l ’ eau , apaise l ’ esprit tout en stimulant la créativité .

Les bienfaits avérés

L ’ exposition régulière à la nature permet d ’ améliorer la santé mentale et physique , particulièrement chez les enfants . Elle permet de réduire l ’ agitation reliée au TDAH ( trouble du déficit de l ’ attention hyperactive ), d ’ augmenter la créativité , de faire progresser la pensée critique , d ’ améliorer le comportement global et même les résultats scolaires . Ces bienfaits expliqueraient peut-être la biophilie innée , c ’ est-à-dire les liens que les êtres humains recherchent inconsciemment avec le reste de la vie . Dans les pays scandinaves , alors qu ’ on apprend le Friluftsliv aux enfants dès leur plus jeune âge à l ’ école , on considère que c ’ est une activité physique qui permet de se changer les idées et de socialiser . Les enfants qui grandissent en ayant passé beaucoup de temps dans la nature , ont plus de chance de vouloir la protéger et transmettent à leur tour , ces valeurs autour d ’ eux . Dans les pays scandinaves , cette éducation se fait souvent à l ’ école . Mais entre nous , rien ne nous empêche de l ’ enseigner nous-mêmes à nos propres enfants .
Houda Chouk
LASULTANEMAG . COM
P A G E
26
NUMÉRO # 69