La Sultane 67 - Page 13

Apprenez à vos enfants les bonnes manières . C ’ est le meilleur moyen de les préparer à ce que la vie leur réserve . Pourquoi ? La question ne devrait pas se poser , mais en apprenant à votre enfant les principes qui régissent l ’ étiquette , vous lui permettez de s ’ assurer une place dans le monde . Avoir conscience des besoins de l ’ autre , le respecter , se mettre à la place des autres , être dans l ’ empathie active , qui n ’ a rien à voir avec l ’ empathie de salon exprimée par de nombreux experts autoproclamés , voilà qui assurera à votre enfant une place dans la société . « Gentillesse » ne rime pas avec « faiblesse », quel meilleur héritage pensez-vous lui léguer ?

Armez votre enfant d ’ une boîte à outils dont les instruments ne sont autres que la compassion , la bonté , l ’ écoute , la générosité , la déférence ... Petit à petit , votre enfant renforce son estime de soi , car il sait , intuitivement , qu ’ il fait la « bonne chose ». Il développe de meilleurs rapports aux autres , des relations sereines et heureuses . Votre rôle , en tant que parent , est de l ’ accompagner sur cette voie-là , celle de la pratique des bonnes manières . Commencez par les bases et profitez bien du voyage . Il dure toute la vie !

À quel âge commencer ?

Les bonnes manières s ’ enseignent dès la naissance . Les parents servent d ’ exemple aux enfants dès leur plus jeune âge . En effet , les tout-petits apprennent d ’ abord par mimétisme . C ’ est-à-dire qu ’ il leur est plus facile de faire ce que nous faisons plutôt que de faire ce que nous leur demandons de faire . Ainsi , très vite , les mauvaises manières , ou plutôt devrais-je dire les manquements à la courtoisie des aînés s ’ observent très vite chez les enfants . Que cela nous plaise ou non , l ’ apprentissage se fait essentiellement à la maison , inutile donc de trop compter sur les compétences de la maîtresse d ’ école en la matière . Pour bien commencer , il serait intéressant d ’ envisager l ’ idée d ’ enseigner à votre enfant une nouvelle compétence chaque année . De ce fait , un enfant qui a appris à se laver les mains tout seul à 3 ans , sera plus autonome pour se préparer au lit dès 4 ans , assimilera plus facilement l ’ idée de plier ses affaires de nuit et de faire son lit , quitte à ce que vous le refassiez après lui , en son absence . À 5 ans , il saura dresser une table ou la débarrasser et ainsi de suite . De la même manière , apprenez à vos enfants quelques bonnes manières et rajoutez de plus en plus de couches avec le temps . Ainsi , un enfant de trois ans devrait être en mesure de :
• Établir un contact visuel lorsqu ’ on lui adresse la parole .
• Dire bonjour .
• Se laver les mains avant et après un repas .
• Rester assis pendant le repas .
• Utiliser des ustensiles à table .
• Dire « s ’ il te plaît » et « merci »
Un enfant de dix ans devrait , quant à lui :
• Être capable de tenir une conversation avec un adulte .
• Maîtriser les bonnes manières à table .
• Répondre correctement au téléphone et savoir noter / transmettre des messages .
• Faire preuve de maîtrise de soi dans les lieux publics .
• Assumer la responsabilité de garder la chambre propre .
• Être ponctuel .
Un enfant de quinze ans devrait :
• Engager et suivre une conversation avec les adultes .
• Ramasser après soi ou après ses amis , lorsqu ’ il en reçoit à la maison .
• Maintenir un niveau de bruit acceptable pour la famille .
• Se montrer gentil et protecteur envers ses plus jeunes frères et sœurs .
• Témoigner sa reconnaissance envers ses parents ou d ’ autres personnes .

Tout commence à la maison

Certaines familles adoptent leurs meilleures manières en public et se laissent aller à la maison . Il est certes agréable de s ’ accorder un peu de lest . Mais si vous voulez vraiment que votre enfant adopte les meilleures manières , spontanément et naturellement , vous devez vous efforcer de vous montrer sous votre meilleur jour , même chez vous , même dans l ’ intimité de votre quotidien , lorsque vous êtes en pantoufles et pyjamas . Je ne vous recommande pas d ’ être guindés en permanence . Je vous dis juste qu ’ il est souhaitable de garder la barre haute , si vous voulez en faire la norme pour votre enfant . Pas au risque de votre propre épuisement . Vous connaissez votre propre rythme et vous êtes meilleure juge de ce qui vous convient . Idéalement , faites toujours de votre mieux . N ’ oubliez pas que l ’ objectif est de permettre à votre enfant de faire des bonnes manières , une habitude incorporée à son mode de vie . Ainsi , il doit mâcher la bouche fermée , qu ’ il soit à la maison , à la cantine de l ’ école ou dans un grand restaurant . De même , ne pas parler la bouche pleine . Les moments d ’ inadvertance arrivent sans s ’ annoncer . Apprenez à votre enfant , que votre famille mérite , en premier , d ’ avoir droit à ses meilleures manières . Pour que votre maison soit un foyer où il fait bon vivre voici ce que vous pouvez faire :
• Leur apprendre à vous parler . « Bonjour » et « bonne nuit » ne sont pas des options qui dépendent de vos humeurs .
• Respecter la vie privée des autres . Ne pas écouter aux portes . Ne pas écouter les conversations téléphoniques des autres . Ne pas fouiner dans leurs affaires personnelles . Ne pas lire leurs messages , ni ouvrir leurs courriers .
• Frapper doucement à la porte de chaque pièce pour signaler sa présence , si la porte est ouverte . Et attendre qu ’ on soit autorisé à entrer si la porte est fermée .
• Les bonnes manières à table sont primordiales .
• Prendre soin des affaires empruntées ( le livre de la bibliothèque , le jeu de cartes d ’ un ami ) et les rendre en parfait état .
• Les encourager à passer du temps avec leurs frères et sœurs . Ils peuvent se chamailler en étant jeunes , mais à l ’ âge adulte , ils vous remercieront de cette complicité que vous leur avez un peu parfois imposée .
• Ne pas les couper du monde . Apprenez-leur à demander des nouvelles des autres membres de la famille .
• Leur apprendre à être responsables de leurs affaires , de la propreté de leur espace , du rangement de leurs affaires .
• Ne jamais laisser passer la moindre parole désobligeante ou le moindre mot méchant .

« S ’ il te plaît et merci »

Parfois , les bonnes manières d ’ un enfant révèlent un caractère naturellement lumineux et bienveillant . Mais ce n ’ est pas toujours le cas . Les bonnes manières aident l ’ enfant à prendre conscience des autres . En les appliquant au quotidien , nous leur apprenons à se contrôler et à réaliser que leurs actions ainsi que leurs paroles affectent les autres . Avec le temps , de l ’ application et beaucoup de pratique , les formalités apprises deviennent une seconde nature . Prenez l ’ exemple de « s ’ il te plaît » et « merci ». Dès qu ’ un enfant est capable de tendre sa petite main potelée pour demander un petit cookie , il faut l ’ encourager à dire « s ’ il te plaît » quand il fait sa demande et « merci » quand il obtient son biscuit . « S ’ il vous plaît » doit accompagner chaque demande . Insistez pour que votre enfant dise : « Est-ce que je peux prendre un verre s ’ il te plaît ?» « Merci » doit toujours souligner la réception de quelque chose : un cadeau , un gâteau , un jouet , un bisou , une gentillesse ...
Retrouvez la suite de l ’ article dans notre prochain numéro ...
N . J . M .
LASULTANEMAG . COM
P A G E
13
NUMÉRO # 67