La Sultane #65 - Page 14

Répétez cette phrase aussi souvent qu ’ il le faut : « nous nettoyons toujours nos propres affaires . » Et rassurez-le en lui expliquant que vous êtes là pour l ’ aider . Votre enfant ne doit , en aucun cas , se sentir acculé . Donnez à votre enfant la possibilité d ’ apporter une contribution positive Les enfants sont une bénédiction . Leur simple présence dans nos vies nous apporte beaucoup de bonheur . Ils nous font rire , nous surprennent avec leur remarque pleine de bon sens , nous attendrissent avec l ’ innocence de certains de leurs commentaires … Encouragez votre enfant à développer sa bonté innée pour que cela devienne , chez lui , un trait de caractère . Ainsi , lorsque l ’ aîné de vos enfants se montre attentionné envers le benjamin , félicitez-le . Expliquez-lui que c ’ est bien ! Exclamez-vous devant son dessin , encouragez-le lorsqu ’ il chante , ou qu ’ il danse … Cela le rassure tellement et lui donne souvent envie de mieux faire . À mesure que vos enfants grandissent , leurs contributions devront évoluer et changer : peu à peu , il faudra les aider à être autonomes , en prenant soin de leurs propres besoins , et à répondre présent au sein de la famille . Ainsi , il est hors de question qu ’ ils se lèvent de table , sans vous aider à débarrasser par exemple . Soyez patiente avec eux . La mise en place de bonnes habitudes , s ’ acquiert avec le temps et la répétition .

Le ménage n ’ est pas une partie de plaisir et votre enfant le sait L ’ enfant ne doit vivre sa contribution à la famille comme une corvée . Donc , pour commencer , ne lui faites pas faire les choses tout seul , et ce jusqu ’ à ce qu ’ il finisse par maîtriser la tâche à accomplir et que son exécution devienne automatique . Adoptez toujours une approche ludique . Cela vous prendra plus de temps et d ’ énergie . Mais vous installerez chez votre enfant l ’ envie de faire les choses et de bien les faire .

Laisser faire les enfants qui veulent participer Cela vous donnera toujours plus de travail . Mais les plus jeunes éprouvent cet irrésistible besoin de maîtriser leur monde physique . N ’ oubliez pas que vous êtes entrain d ’ aider votre enfant à découvrir la satisfaction de la contribution et de l ’ obtention du résultat voulu . De

plus , n ’ oubliez pas l ’ importance de P ce temps que vous passez ensemble .
A
G 14
E
Vous aidez votre enfant à mémoriser des moments précieux .
LASULTANEMAG . COM
NUMÉRO # 65
Ne donnez pas d ’ ordres et apprenez-lui plutôt à réfléchir par lui-même Au lieu de lui dire : « va te brosser les dents , ramène ton sac , n ’ oublie
pas ton goûter », demandez-lui : « maintenant que tu as fini de manger que dois-tu faire ? De quoi as-tu besoin pour aller à l ’ école ? ». Vous réussirez ainsi à lui faire dresser sa propre to-do-list mentale . Répétez la même opération tous les jours , jusqu ’ à ce qu ’ il finisse par gérer tout seul ses propres tâches matinales .

Structurez et répétez La répétition est nécessaire pour qu ’ ils finissent par apprendre correctement . Structurez l ’ ordre dans lequel les actions doivent être exécutées . Installez la routine nuit : ranger les choses qui traînent , préparer les affaires du lendemain , dormir à telle heure ( la même tous les soirs même les week-ends ). Installez la routine matinale : habitudes de toilettages , pliage du pyjama , rangement du lit , petit déjeuner tout en ne le laissant pas traîner . Cela fait beaucoup de tâches à exécuter en peu de temps . Soyez toujours près de lui , pour l ’ aider à se dépêcher et l ’ empêcher de se disperser . Après l ’ école : goûter , devoirs , jeux , etc . Avec l ’ âge , ajoutez de nouvelles habitudes : la lessive , la préparation de repas simples , etc .

N . J . M .
LASULTANEMAG . COM
P A G E
14
NUMÉRO # 65