La Sultane #62 - Page 54

Le panthéon des Amazighs Les mythes et légendes berbères ont particulièrement influencé la religion des anciens égyptiens . Certains dieux que l ’ on dit égyptiens , sont en réalité d ’ origine berbère .
mère . Le premier couple d ’ humains , les premiers hommes seraient apparus sur Terre , sur un monde lointain , par-delà des océans : un monde disparu , en sortant d ’ un monde invisible , le monde des ténèbres ou encore l ’ autre monde , où il ne reste plus que chaos et stérilité . Tout y est l ’ inverse du monde des hommes . Ce monde englouti est l ’ envers du monde réel . En apparence , toute chose est semblable : paysages montagneux , forêts , océans , mais tout y est l ’ antithèse de ce qui existe dans le monde des hommes . Dans ce monde lointain où sont nés le premier homme et la première femme , se trouvent des créatures étranges , toute sorte d ’ ogres , d ’ ogresses , de génies et des nains qui foisonnent comme des essaims et avec qui , il y a peut-être quelques liens de parenté . Entre cet autre monde et celui des hommes , des communications peuvent exister . Les puits permettraient ce contact , ainsi que les grottes . La communication est pratiquée par les sages , ou les médiateurs ( les chamanes ). Héros des contes , génies , serpents , mais aussi les morts , peuvent entrer en contact , grâce à ces lieux de confinement sacré . À un moment , ce monde souterrain menace plus particulièrement d ’ envahir le monde des hommes . C ’ est la nuit pendant laquelle les habitants de l ’ autre côté de la terre , viennent volontiers hanter les parages humains . La nuit pendant laquelle , comme dans l ’ autre monde , seuls les plus valeureux ou les plus pieux des hommes peuvent vaincre les forces surnaturelles néfastes . Un autre mythe explique la succession du jour et de la nuit par des rôles dévolus à deux frères déroulant des pelotes de laine . La première est une pelote de fil blanc et c ’ est le jour , l ’ autre est une pelote de fil noir et c ’ est la nuit . Enfin , il existe comme dans toute mythologie , une fin du monde eschatologique 3 , qui prévoit la déchéance du monde des hommes , par cet autre monde . Cette fin du monde serait annoncée par des signes : le matérialisme , la perte de la foi , la généralisation des ténèbres , des séismes . Puis pour finir , un déluge de 7 jours et 7 nuits . Après quoi , les deux mondes s ’ inverseraient une nouvelle fois . Le plus gros problème de la mythologie berbère et qui rend son étude très complexe , c ’ est que les Amazighs ne faisaient pas confiance à l ’ écriture , tout comme les peuples du nord avec la mythologie celtique . Contrairement aux Grecs et aux Égyptiens , nous ne disposons quasiment d ’ aucun texte primaire . De ce fait , il est nécessaire de recouper les informations avec les auteurs grecs et égyptiens de l ’ époque , afin d ’ en savoir plus et de découvrir le panthéon des Amazighs .

Le panthéon des Amazighs Les mythes et légendes berbères ont particulièrement influencé la religion des anciens égyptiens . Certains dieux que l ’ on dit égyptiens , sont en réalité d ’ origine berbère .

3 L ’ eschatologie est le discours sur la fin du monde ou la fin des temps . Il relève de la théologie et de la philosophie en lien avec les derniers temps , les derniers événements de l ’ histoire du monde ou l ’ ultime destinée du genre humain , couramment appelée la « fin du monde » Wikipédia
LASULTANEMAG . COM
P A G E
54