La Sultane #62 - Page 17

les actions en fonctions des habitudes prises par la personne . Quand on a conscience de vouloir devenir plus gentil , on met en place certaines pratiques qui permettent d ’ installer progressivement davantage de bienveillance et d ’ amabilité . Il devient ainsi possible de reprogrammer les zones responsables de la bonté , de l ’ empathie , de l ’ altruisme … Lorsque tu es contrarié . e , essaye de freiner le cheminement de tes pensées et de rediriger tes idées du moment vers quelque chose de plus stable . Accepte l ’ émotion que tu éprouves , concentre-toi sur ta respiration . Inspire et expire lentement , délibérément , pour calmer ton rythme cardiaque . Tu as juste besoin de laisser partir la contrariété ou la colère . Tout en maintenant une respiration lente et apaisée , essaie de penser à quelque chose d ’ agréable et qui t ’ es accessible . Cela te permet de reprendre le contrôle de tes pensées et de ne pas te laisser mener en bateau par tes émotions . Ne deviens pas prisonnier des émotions négatives . Tu perds ton temps et ton énergie . Ce temps-là , c ’ est ta vie . Pose ta main sur ton cœur Cette méthode est tellement simple qu ’ on a du mal à croire qu ’ elle puisse être vraie . Placer la main sur le cœur engendre , avec une incroyable efficacité , un sentiment de compassion et d ’ empathie . C ’ est ce qu ’ affirme Kristin Neff . En fait , nous sommes physiologiquement programmés à reconnaître ce geste comme appartenant à l ’ auto-apaisement .
« Au début , cette pratique peut sembler bizarre , admet Kristin Neff . Mais notre système mammifère réagit immédiatement à ce simple contact . Vous commencez à employer un ton plus chaleureux , plus doux , envers vous-même et les autres . » Concentre-toi sur ce qui fonctionne Cultive autant que possible un sentiment de satisfaction . Nous traversons tous des périodes plus difficiles que d ’ autres . Nous avons nos doutes et nos peurs . Nous craignons de ne pas être aimés à notre juste valeur ou de ne pas être aimés du tout . Nous pensons mériter un meilleur traitement , plus de respect , un meilleur salaire … Peu importent les problèmes . Il faut prendre du recul et penser à quelques aspects positifs de la vie . Parfois , on peut faire preuve de bonté , simplement en s ’ arrêtant un moment et en prenant conscience de la chance que l ’ on a , d ’ être en vie , en bonne santé , aimé . e . Nous pouvons , sans grand effort , aller plus loin et penser aux bénédictions de la vie : un toit au-dessus de nos têtes , des vêtements chauds pour l ’ hiver , l ’ air conditionné l ’ été , l ’ eau potable , l ’ électricité , Internet , et même la capacité de lire ces mots . Sois simplement présent « Nous sommes tellement pris par nos obligations , que nous en arrivons à traiter les gens comme des obstacles qui se dressent sur nos chemins ou comme moyen pour arriver à un but » dit Fredrickson . Pourtant , communiquer et interagir avec un autre individu constituent est une expérience à chérir .
P A G E
17
NUMÉRO # 62