L'ÉCO, la revue de l'environnement du Saguenay Lac-saint-Jean Automne 2017 - Page 16

Le plomb est un métal mou, malléable et peu dispendieux qui est utilisé à plusieurs fins, comme pour la fabrication de la grenaille des cartouches d’armes à feu. Toutefois, le plomb est toxique. Lorsqu’absorbé dans la circulation sanguine, il cause des troubles graves de santé. C’est pourquoi il est interdit d’utiliser ce métal dans la fabrication de plusieurs produits, tels que l’essence, la peinture et les pesticides. Les activités de chasse sportive constituent l’une des dernières sources importantes d’apport de plomb dans l’environnement.

Quand le plomb contamine la faune

Depuis 1999, il est interdit de chasser les oiseaux migrateurs, au Canada, avec des munitions contenant de la grenaille de plomb. Cette mesure fut adoptée afin de contrer le problème d’intoxication au plomb (saturnisme) chez la sauvagine. Or, il est permis de chasser tout autre gibier avec de la grenaille ou des balles en plomb. Pourtant, des études démontrent que le plomb dans les balles contamine la faune. Lorsqu’un projectile frappe l’animal, le plomb explose sous la force de l’impact et des centaines de particules du métal toxique se répandent dans le corps de l’animal. Au moment de l’éviscération du gibier, des fragments de plomb retombent dans la nature. Ours noirs, renards roux, grands corbeaux, pygargues à tête blanche et autres espèces se nourrissent des viscères laissés au sol par les chasseurs. Les travaux menés par Joël Bêty, professeur en biologie à l’Université du Québec à Rimouski, démontrent que le taux de plomb dans le sang de grands corbeaux augmente systématiquement au cours de la période de chasse.

16

Doit-on bannir les munitions de plomb pour la chasse au gros gibier?