L'ÉCO, la revue de l'environnement du Saguenay Lac-saint-Jean Automne 2017 - Page 12

12

Saviez-vous que le quart des Canadiens traitent leurs eaux usées avec une installation septique? Ce système n’est malheureusement pas sans risque puisqu’il est susceptible de contaminer l’eau s'il perd de son efficacité. Cela est d’autant plus problématique puisque cette eau contaminée peut se retrouver dans les lacs, les rivières et même les puits. Il est donc important de connaître le fonctionnement de son installation septique ainsi que les bonnes pratiques visant à éviter une contamination de notre précieuse ressource qu’est l’eau.

L’installation septique :

Il s’agit d’un système obligatoire pour une résidence isolée qui n’est pas raccordée à un réseau d’égout. Elle permet de traiter les eaux usées et d’évacuer l’eau traitée dans le sol. L’installation se divise en deux sections : la fosse septique et l’élément épurateur.

La fosse septique est un réservoir enfoui dans le sol qui entrepose temporairement l’eau usée provenant du bâtiment. Les compartiments qu’on y retrouve permettent de séparer les matières solides qui se déposent au fond alors que les huiles et graisses remontent à la surface. L’eau considérée comme prétraitée par les bactéries est redirigée vers l’élément épurateur.

L’élément épurateur consiste généralement en un réseau de tuyaux perforés qui permet à l’eau prétraitée d’être évacué dans le sol où les bactéries et microorganismes compléteront le traitement. Cette biodégradation permet d’éliminer les contaminants. L’eau épurée circule alors dans le sol pour rejoindre la nappe phréatique, les lacs ou les cours d’eau.

Vidange:

La vidange des installations septiques est nécessaire au moins une fois aux deux ans pour les résidences permanentes et une fois aux quatre ans pour une résidence saisonnière. Depuis 2012, la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean réalise la vidange des boues de fosses septiques sur son territoire.

Durée de vie :

Une installation septique a une durée de vie d’environ 20 ans. Cependant, celle-ci peut être réduite en fonction de la qualité de la conception, des caractéristiques du sol, de la quantité d’eaux usées à traiter, de la fréquence de la vidange, etc. Pour éviter de polluer les eaux souterraines et les cours d’eau, il est important de s’assurer que les installations sont conformes, bien entretenues et qu’elles demeurent efficaces. Plusieurs municipalités au Lac-Saint-Jean ont d’ailleurs instauré des procédures de vérification des installations pour prévenir une contamination de l’eau.

.

Les installations septiques : fonctionnement, durée de vie et bonnes pratiques