Guide01-Cc Bergerac Pourpre-11 CAHIER11-CC_Bergerac_Pourpre - Page 24

22 Habiter en péri-urbain : problématiques Implantations entre vignes et boisements Implantation dans la vallée Implantation dans la pente avec covisibilité Types d’implantation La plupart des terrains constructibles sont de grande taille ( 2500 m2 en moyenne ) et corres- pondent aux rêves de campagne des acquéreurs depuis un certain nombre d’années. Ils ne sont pas boisés mais peuvent se situer au milieu des vignes, dans les pentes, mais aussi et surtout dans la vallée. Un bon nombre se situe cependant dans les villages ou les continuités urbaines, permettant d’allier les plaisirs de la campagne aux services offerts par les bourgs. Les questions suivantes se posent donc quand on recherche un terrain à bâtir : terrain plat ou en pente ? Maison isolée sur une grande parcelle ou dans un terrain plus petit dans le bourg ? Terrain isolé avec la prise en charge de tous les réseaux ou en lotissement où tout est compris ? Quelle que soit la situation choisie, la construction aura une incidence sur le paysage, proche ou lointain, naturel ou bâti. Dans cette région traditionnellement horticole, la question de l’intégration de la maison par le jardin est un réel enjeu. Mais le jardin ne doit se résumer à un catalogue de végétaux disposés de manière éparse et cernés de «béton vert». Implantation dans un village Covisibilité lointaine Extension de bourg La maison constitue, en zone urbanisée comme en péri-urbain, un des éléments prin- cipaux du paysage. Elle doit s’adapter à son environnement immédiat. Son aspect ne doit pas être choquant dans le paysage. De plus, pour chaque commune, la gestion du territoire par les documents d’urba- nisme est nécesaire pour préserver l’identité de son bourg, de certains lieux et de ses paysages. Votre projet devra donc valoriser les atouts de votre terrain en composant avec ses contraintes, aussi bien dans la conception de la maison que dans celle du jardin. Prolongement de l’habitation, le jardin est également le trait d’union avec le paysage environnant. En toute circonstance, ces constructions ont une empreinte sur le paysage mais n’en constituent pas moins le patrimoine de demain : bâtir n’est pas anodin en Bergerac Pourpre…