Guide01-Cc Bergerac Pourpre-11 CAHIER11-CC_Bergerac_Pourpre - Page 19

17 Le XX e siècle La création de la Poudrerie en 1915 a lancé Bergerac dans son ère industrielle. Cet établis- sement, malgré ses nombreuses variations d’activité et d’emploi, va être l’âme de Bergerac et le catalyseur d’autres implan- tations industrielles (armée, chimie...). L’impact territorial de la Poudrerie est très marquant dans le paysage et dans le déve- loppement urbain. «L’agriculture industrielle» (horticulture, arbori- culture, vignoble) est l’autre face de cette industrialisation. Dès l’entre-deux-guerres, l’habitat de cette ville est de type ouvrier, avec des petites maisons sur des petits terrains autour du centre ancien. Puis, la prospérité économique des années 60 s’est traduite en périphérie par la construction de lotissements d’habitations indivi- duelles et de collectifs. Bergerac est aujourd’hui une ville pavillon- naire agréable à vivre. Est-ce l’influence de Perdoux-Desmartis qui rend ses jardins privés et publics si fleuris ? eNTRE 1950 et 1975 ENTRE 1975 et 2010 Grande période d’extension avec des quartiers où habitat pavillonnaire et col- lectif se côtoient parfois. Les maisons souvent à étage sont encore implantées au milieu de petite parcelle. La voiture est systématiquement prise en compte dans la conception des mai- sons principalement à rez-de-chaussée. Garage et aire privée de stationnement éloignent la maison du bord de la rue. zones d’activites Aux grands bâtiments commerciaux se juxtaposent de vastes aires de station- nement. Les entrées de ville sont une succession de ces espaces sans réelle harmonie.