Guide 09 Cc Pays d'Hautefort GUIDE09-CC_Pays-Hautefort - Page 8

6 Géographie Un sous-sol... La géologie permet la compréhen- sion du paysage et de l’architec- ture locale. Deux types de roches façonnent le territoire : des calcaires du jurassique sur la moitié ouest et des roches cristallines, majoritai- rement constituées de grès, sur la moitié est. Cette dualité géologique marque le passage de l’Aquitaine sédimentaire au Massif Central cristallin. Elle est peu lisible dans le paysage, bien que l’architecture s’en fasse l’écho (exemple des constructions en grès rouge…). Des « buttes témoins » rehaussent ponctuellement la partie sud, la plus élevée du territoire. Ces particulari- tés locales offrent de magnifiques et nombreux points de vue sur la campagne. Dominée par l’élevage bovin, l’acti- vité agricole est complétée ici par la culture du maïs et des céréales. Elle compose ainsi un paysage de prairies naturelles et temporaires, de champs cultivés dans les fonds de vallée les plus fertiles. Les vergers de noyers, deuxième orientation agricole du secteur, sont présents sur la partie calcaire, en particulier dans le sud autour de Nailhac. La forêt, très présente, est répartie essentiellement sur les sols pauvres des altérites et sur les fortes pentes moins propices à la culture. 235 m limite Pays de Hautefort calcaire jurassique limite communale calcaire jurassique dur cours d’eau grès courbes de niveau roche cristalline chef lieu commune altérites point altimétrique alluvions Géologie et paysage… CALCAIRE jurassique Ce secteur vallonné est très découpé entre taillis, cultures, noyeraies et nombreuses prairies. Il est composé de petits espaces alvéolés (clairières) et habités. Les vues sont relativement fermées. cf. BOIS ET CLAIRIÈRES p.8 CALCAIRE JURASSIQUE DUR Les « buttes témoins », particularités géologiques formées d’un calcaire très dur (résistant à l’érosion), émergent comme un chapeau au dessus de la roche cristalline du grès. Leur sommet tabulaire (plat et allongé) forme une silhouette remarquable dans le paysage. cf. NOYERS ET BUTTES CALCAIRES p.9