Guide 09 Cc Pays d'Hautefort GUIDE09-CC_Pays-Hautefort - Page 20

18 Evolution « rurbaine » Le Pays de Hautefort s’est structuré au Moyen-Âge au temps des abbayes (Tourtoirac, Dalon...) des chatellenies (Hautefort, Badefols...) et des paroisses (des lieux-dits datant de cette époque subsistent encore aujourd’hui). L’organisation du territoire est stable et a toujours pour vocation majeure l’agriculture. Elle a conservé son maillage de petits bourgs avec de nombreux métiers de services et de commerces qui ont prospéré avec l’augmentation de la population au XIX e puis diminué avec l’exode rural au XX e siècle. La structure spécifique de Hautefort, avec ses deux bourgs d’égale im- portance, ne lui a sans doute jamais permis de jouer le rôle de ville centre, ce qui a conforté une répartition des services dans plusieurs villages du Pays. 3 L’exemple de Tourtoirac Tourtoirac est un de ces villages. Né au Moyen-Âge autour de son abbaye, il s’est développé modéré- ment tout au long des siècles même après la disparition de celle-ci. Au XVIII e de nombreux corps de métiers (maîtres écrivains, chimis- tes, potiers étameurs, orfèvres... commerçants) sont répertoriés. Le XIX e et le début du XX e siècle ont vu des créations de nouvelles routes. 1 moyen-âge Les constructions médiévales présentent encore aujourd’hui des étages en pan de bois. Elles utilisent les mêmes matériaux que les maisons rurales : pierre, lauze et bois. 2 2 XIX e siècle L’évolution des moyens de transports a amené de nouveaux matériaux comme l’ardoise de Corrèze et de Villac. Les constructions s’établissent toujours de manière dense et constituent des alignements de rue.