Guide 09 Cc Pays d'Hautefort GUIDE09-CC_Pays-Hautefort - Page 12

10 Atouts, contraintes et enjeux Une agriculture omniprésente Le Pays de Hautefort est toujours une région agricole active (comptant plus de 180 stabulations réparties sur tout le territoire) et l’urbanisation ne doit pas limiter cette dynamique agricole. L’un des enjeux des Cartes Communales a donc été de préserver les exploitations de la future urbanisation. Les plantations traditionnelles de noyers (arbres de limites ou de milieu de champs), attestées dans les cartes de Beleyme et de Cassini (fin XVIII e , début XIX e ), s’orientent aujourd’hui vers de grands vergers. Elles complètent ce paysage de prairies où les friches sont quasi absentes. L’agro-tourisme, est une ressource complémentaire de ce dispositif agri- cole. Il correspond encore principalement à de petites struc- tures familiales (gîtes et chambres d’hôtes) utilisant un patrimoine architectural de qualité souvent inclus dans des fermes en activité. La relative proximité du Sarladais ainsi que la renommée du château de Hautefort en sont les principaux moteurs patrimoniaux. limite Pays de Hautefort limite communale voie de circulation bâtiment d’élevage et son périmètre de protection bourg prairie implantation isolée hameau forêt cours d’eau noyeraie Agriculture et paysage… ELEVAGE Les prairies, les haies naturelles sont les marques de cette activité dans le territoire. La proximité immédiate des stabulations est protégée de toute future urbanisation. NOYERAIES Les grandes noyeraies, comme l’élevage, sont le témoignage d’une agriculture dynamique. Elles sont nombreuses dans les parties sud et centrale du Pays.