Group of Women Parliamentarians FRE (website) - Page 56

Nous devons être conscients de cette dimension

importante de notre lutte, afin que nos enfants

apprennent à l’école des idées et des comportements

plus égalitaires envers les femmes.

Finalement, la sénatrice Guerra, hôtesse de cet événement, a pris la parole pour clôturer la Rencontre. Elle a souligné que même si les lois ne suffisent pas pour garantir l’égalité des sexes, les législateurs ont la capacité d’améliorer la condition des femmes. Cela prendra beaucoup d’efforts et de persévérance.

Nous devons continuer à construire des appuis et

réseaux solides pour transformer la situation des

femmes, pour transformer la situation des filles et

pour transformer la situation dans nos sociétés et

nos pays.

De l’égalité formelle à l’égalité substantielle

Elle a conclu en rappelant aux délégués que le Mexique veut utiliser le développement économique comme outil pour améliorer la condition des femmes et que son pays restera ouvert au monde et sera toujours prêt à accueillir les participants présents aujourd’hui.

Lors de cette Rencontre, il a été démontré hors de tout doute qu’une plus grande présence de femmes en politique est un objectif essentiel à atteindre. Le partage des stratégies entre parlementaires des Amériques est un moyen efficace pour progresser vers ce but. Le Groupe reconnait toutefois que la réalisation d’une égalité réelle entre les sexes ne peut se faire en se concentrant uniquement sur l’enjeu du nombre. La responsabilité de plaider vers une égalité réelle est la responsabilité d’abord et avant tout de toutes les femmes et de tous les hommes. Il est nécessaire de poursuivre ce travail ensemble afin de créer les conditions qui permettront le développement de la prochaine génération de femmes leaders.

"

"

"

"