Group of Women Parliamentarians FRE (website) - Page 29

Rapport de la Rencontre annuelle du Groupe des femmes parlementaires

27

La question de la mise en œuvre des lois dans son

ensemble est essentielle, il ne s’agit pas seulement

de l’utilisation efficace du cadre juridique par les

autorités policières, mais également de la création

de solutions juridiques basées sur les notions d’équité

et de justice. C’est uniquement dans ce contexte qu’il

sera possible de mettre en œuvre le cadre juridique.

Un élément clé qui sous-tend cet argument est la

nécessité de diffuser l’information sur ces lois et d’encourager les individus à utiliser ces lois pour

se protéger

"

"

Conférencière invitée : Dre Ramona Biholar

Dre Biholar est conférencière à la Faculté de droit de l’Université des Indes occidentales (UIO) en Jamaïque. Elle a obtenu son premier diplôme en droit de l’Université Babeş-Bolyai à Cluj-Napoca, en Romanie, et une maîtrise en droit de l’Université d’Utrecht, aux Pays-Bas. Elle détient un doctorat en droit international des droits de la personne de l’Institut néerlandais de droits de l’homme de l’Université d’Utrecht. En 2006, Dre Biholar a passé du temps en Jamaïque où elle a participé au travail de justice sociale pour différentes organisations non gouvernementales. Entre 2012 et 2014, elle a pris part au projet « Politique, pouvoir et justice hommes-femmes dans les Caraïbes anglophones » avec l’Institut des études sur l’égalité des sexes et le développement à l’UIO à Trinidad. Elle est l’auteure de l’ouvrage Changement des rôles discriminatoires envers les femmes et stéréotypes sexuels : la mise en œuvre de l’article 5(a) de la CEDAW en vue d’accorder aux femmes le droit de ne pas subir de violence fondée sur le sexe en Jamaïque.