Group of Women Parliamentarians FRE (website) - Page 18

De l’égalité formelle à l’égalité substantielle

et la Loi spéciale pour une vie sans violence pour les femmes en 2010. Une troisième initiative importante menée par le Groupe des femmes parlementaires a eu un impact sur la structure interne des partis politiques ; la Loi sur les partis politiques, adoptée en 2013, qui établit un quota minimum de 30 % pour les listes de candidats pour la législature, ainsi que pour d'autres instances comme le Parlement d'Amérique centrale et les municipalités.

Le Groupe des femmes parlementaires a également travaillé avec la commission des finances et du budget, qui est dirigée par une femme.

Croyez-moi, cela aide beaucoup quand

une femme préside la commission des finances

"

"

Le Groupe des femmes parlementaires (GFP)

Dans le cadre des politiques d’intégration, la réglementation interne de l’Assemblée législative est modifiée. La Section 34-A, sous-section 5, se lit comme suit :

« L’objectif du Groupe des femmes parlementaires est de promouvoir des initiatives législatives favorables aux femmes à travers un consensus collectif, ainsi que de s’assurer du respect des politiques d’égalité des sexes dans les pratiques législatives et le plan d’action ci-joint, avec l’appui technique de l’Unité Genre. »

Groupe des femmes parlementaires (GFP), Assemblée législative du Salvador (2012-2015) – photo fournie gracieusement par le GFP