Group of Women Parliamentarians FRE (website) - Page 17

Rapport de la Rencontre annuelle du Groupe des femmes parlementaires

15

Le Groupe des femmes parlementaires au Salvador : Collaboration entre les partis

Mme Escobar, membre de l'Assemblée législative, a commencé sa présentation en rappelant l’histoire des 50 dernières années au Salvador, qui a été caractérisée par des périodes intermittentes de guerre et de paix, avec des niveaux variables de démocratie. Elle a mentionné qu’un pays en guerre ne concentre pas ses efforts et ses ressources pour aider les femmes, malgré les lourdes souffrances vécues par celles-ci pendant les périodes de conflit. Les droits des femmes ont ainsi été largement négligés pendant cette période. Après la signature des accords de paix en 1992, l’établissement d’un État moderne et démocratique a pu être réalisé et l’État a ainsi pu remédier à l’état catastrophique de la situation des droits de la personne au Salvador en signant des traités internationaux et en créant ou réformant ses institutions.

Selon Mme Escobar, c’est surtout au cours des cinq dernières années que des gains réels ont été faits pour les droits des femmes au niveau national. Elle a souligné les progrès réalisés dans le domaine législatif et a noté la création de la Commission pour les femmes et l'égalité des sexes ainsi que l'Unité institutionnelle pour le genre.

Elle a mis en évidence le rôle essentiel joué par le Groupe parlementaire des femmes. En tant que pays sortant d’un conflit, et dans un environnement politique profondément polarisé, il s’agissait véritablement d’une rupture avec la tradition politique lorsque les femmes de tous les partis politiques ont participé à ce groupe et ont collaboré ensemble à l’élaboration d’un agenda commun.

Les femmes parlementaires ont été le fer de lance de deux importants textes législatifs pour la promotion de l'égalité des sexes : la Loi sur l'égalité, l'équité et l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes en 2011