Edition spéciale février 2018 Édition spéciale du canton de Fribourg - Page 2

2
Editorial
Suite de la page 1
encore la Grande-Bretagne , lorsqu ’ elle aura quitté l ’ UE , contrôlent et limitent de manière autonome l ’ immigration sur leur territoire . Jamais il ne leur viendrait à l ’ idée de céder cette compétence à des Etats tiers . Avec notre initiative sur la limitation , nous donnons au Conseil fédéral le mandat de renégocier la libre circulation des personnes avec l ’ UE et nous empêchons qu ’ un accord du même genre puisse être conclu à l ’ avenir . Pour conforter la position du Conseil fédéral dans les négociations avec l ’ UE , il faut qu ’ une décision du peuple le contraigne de résilier l ’ accord si aucune autre solution satisfaisante ne peut être trouvée . Grâce à votre signature , Chères Concitoyennes et Chers Concitoyens , vous donnez au peuple suisse d ' être du coté des nations modernes et souveraines qui veillent à une immigration contrôlée et modérée sur leur territoire . Voilà la seule manière d ’ empêcher que la population de notre pays franchisse bientôt le seuil des dix millions d ’ habitants et que nous soyons confrontés à des problèmes énormes , notamment à cause du financement des infrastructures , de la hausse des coûts du social et de la santé , ou encore en raison de la chute du niveau scolaire en raison d ’ une trop forte proportion d ’ étrangers dans les salles de classe . Avec cette « Edition spéciale » l ’ UDC veut informer la population directement , ouvertement et honnêtement . Nous vous prions d ’ assumer vos responsabilités et de signer cette initiative afin d ’ assurer également à nos enfants un avenir prospère .

Albert Rösti

Albert Rösti , Président de l ’ UDC Suisse

La démocratie n ’ est pas un cadeau du ciel !

La démocratie est un acquis que nous devons défendre tous ensemble et en permanence . A une époque où nous sommes exposés chaque heure , voire chaque minute , à des nouvelles alarmantes provenant du monde entier , il est particulièrement important que nous ne perdions pas de vue nos valeurs qui ont fait la force de la Suisse . Le droit des citoyennes et des citoyens de voter au niveau communal , cantonal et fédéral , le droit d ’ élire les parlements et les gouvernements n ’ est pas un cadeau du ciel . C ’ est précisément ce système de la démocratie directe qui est au cœur de l ’ histoire à succès de la Suisse et qu ' il faut défendre chaque jour .
Sécurité et fiabilité La sécurité des habitants est d ’ une importance capitale pour un petit pays indépendant comme la Suisse . En tant que membre du Conseil national , j ’ ai l ’ occasion de participer à un grand nombre de manifestations et de rencontres à divers endroits . La diversité des êtres humains et des régions de Suisse m ’ a fait comprendre une chose : notre pays fonctionne plutôt bien . Les générations qui ont précédé la mienne ont fait les bons choix et n ’ ont pas ménagé leurs efforts pour faire avancer notre pays au caractère si unique . Il ne s ’ agit pas de fermer les yeux devant les dysfonctionnements qui existent également en Suisse , mais je vous invite tout de même à réfléchir en vous demandant pourquoi notre pays est si prospère . Vous arriverez comme moi à la conclusion que la sécurité , la fiabilité , la gratitude et la modestie sont des facteurs aussi importants que la défense de la démocratie directe .
La démocratie directe est menacée La Suisse se distingue des autres Etats par son système de démocratie directe . C ’ est notamment grâce à elle que nous avons relativement peu de chômage , une économie saine , des impôts modérés , d ’ excellentes institutions de for- mation et des entreprises novatrices . En faisant la démonstration des effets positifs de la démocratie directe , la Suisse est involontairement une épine dans le pied des dirigeants de l ’ UE . Et c ’ est pourquoi ces derniers pressent la Suisse d ’ entrer dans l ’ UE ou du moins d ’ accepter automatiquement la législation de l ' UE . La majorité du gouvernement et du parlement au niveau fédéral soutient ces efforts tout en sachant que cet alignement sur l ’ UE sonnerait le glas de la démocratie directe .
La responsabilité individuelle est à la base de notre succès La grande majorité des citoyennes et des citoyens ne sont pas sous les feux de la rampe , mais ce sont ces femmes et ces
La Suisse se distingue des autres Etats par son système de démocratie directe .
hommes qui forment la collectivité fédérale en donnant tous les jours de leur personne non seulement dans leur profession , mais aussi dans leurs familles , dans les quartiers , dans
Nos traditions démocratiques sont mal perçues par le mastodonte bureaucratique qu ' est l ' UE . Nous devons donc veiller à les préserver .
les associations et sociétés , dans le cercle de leurs amis , à l ’ armée ou dans leur commune . Le plus souvent , cet engagement et ce travail en faveur de la collectivité sont bénévoles . Très souvent ces personnes occupent même plusieurs fonctions . Elles ont compris que le bon fonctionnement de notre société ne dépend pas de quelques personnalités individuelles , mais de l ’ esprit communautaire de chacun de ses éléments . Je veux donc dire un grand merci à toutes ces
La Suisse est involontairement une épine dans le pied des dirigeants de l ' UE
femmes et à tous ces hommes qui s ’ engagent sans chercher un profit personnel au service de la société et du bien commun dans les partis politiques , dans les conseils communaux , dans les sociétés sportives et les paroisses , dans divers groupes et organisations . Ils sont les vrais animateurs de notre société . Leur engagement a donc besoin de la démocratie directe , d ’ une économie performante et de sécurité .
Jean-Pierre Grin , conseiller national ,
Pomy ( VD )

Plus de diversité médiatique pour plus de démocratie

Les radios locales existent depuis 35 ans . Internet est populaire depuis près de 30 ans . Facebook a été fondé il y a 14 ans . La politique médiatique suisse passe complètement à côté de ce développement technologique : au lieu de faciliter la concurrence , elle encourage l ’ expansion de la SSR . Un développement fatal pour la diversité médiatique .
Le saviez-vous ?
Parallèlement au fiasco de la construction européenne et celui de sa défense , on observe le retour d ’ un certain nationalisme en Europe et le réarmement massif des Etats-Unis , de la Chine , de la Turquie , etc . C ’ est ainsi que , dans ce contexte , la Suisse articule avec pragmatisme sa sécurité nationale . Elle met notamment en place le Développement de l ’ armée au début 2018 , un service de renseignement revisité ainsi que l ’ acquisition de nouveaux avions de combat . Avec la récente augmentation du budget de notre défense , des pas indispensables sont en train de se concrétiser
Denis Rubattel , député au Grand conseil vaudois
pour une sécurité nationale crédible .
Impressum
ÉDITION SPÉCIALE est une publication de l ’ Union démocratique du centre UDC | tirage : 114 ’ 996 exemplaires Edition et rédaction : UDC Suisse , Secrétariat général | Case postale | 3001 Berne | Tél . 031 300 58 58 | Fax : 031 300 58 59 | info @ udc . ch | www . udc . ch | Conception et graphiques : GOAL AG für Werbung und Public Relations , | Crédits photos : iStockphoto , 123rf . com , KEYSTONE AG , admin . ch , parlament . ch , UDC Suisse , | caricatures : Lupo | Imprimerie : DZZ Druckzentrum Zürich AG .
Attention : ce journal n ’ est ni une publicité , ni une réclame , mais une information politique . Il doit donc être déposé également dans les boîtes aux lettres munies d ’ un autocollant refusant la publicité . Merci de votre compréhension .
La SSR est devenue une vache sacrée au Palais fédéral . Ses 7 chaînes de télévision et 17 chaînes de radio provoquent de fortes distorsions sur le marché . L ’ autorité fédérale ne veut pas le savoir , tout comme elle ignore sciemment que la dominance commerciale de la SSR étouffe nombre d ’ entreprises privées et fait perdre des emplois . L ’ UDC a régulièrement critiqué cette politique hypocrite et s ’ est engagée pour plus de diversité médiatique et d ’ équité .
Discussion étouffée dans l ’ œuf Depuis de nombreuses années le Conseil fédéral et la majorité du Parlement refusent d ’ ouvrir un débat réel sur le service public . Dans son rapport sur cette thématique , le gouvernement demandait à la SSR de se distinguer plus clairement des chaînes privées et de se concentrer sur son mandat clé . Des déclarations dont l ’ hypocrisie est démasquée par le projet de nouvelle concession de la SSR : l ’ autorité politique encourage désormais officiellement l ’ expansion de la SSR sur internet et dans le domaine du divertissement . Qui plus est , elle lui donne de nouvelles possibilités publicitaires . La SSR s ' éloigne de son mandat de service public . Aujourd ’ hui , elle exploite 108 comptes Facebook et 42 canaux Youtube . Un développement inquiétant pour la diversité médiatique .
Pour un service public ciblé L ’ UDC soutient l ’ idée d ’ une desserte médiatique de base au niveau fédéral . Ce service public doit cependant obéir au principe de la subsidiarité . En clair , la SSR n ’ a pas à réinventer des programmes proposés par le secteur privé . Le service public dont est mandatée la SSR doit se concentrer sur des productions que les entreprises privées ne peuvent ou ne veulent pas offrir . Les services d ’ information , les productions culturelles suisses et les grandes manifestations qui dépassent les moyens des chaînes privées doivent être du ressort de la SSR , mais non pas des jeux télévisés ou des émissions de téléréalité que le secteur privé peut et souhaite offrir .
Aujourd ’ hui , la SSR exploite 108 comptes Facebook et 42 canaux Youtube . Un développement inquiétant .
L ’ initiative « No Billag » clarifie cette situation en privatisant la SSR . Elle va loin , mais elle est sans doute salutaire . Le Conseil fédéral s ’ entêtant à maintenir le statu quo , je voterai oui le 4 mars prochain . Une privatisation totale vaut mieux qu ’ une expansion constante des médias d ’ Etat qui serait fatale pour la démocratie .

+ 180 % Augmentation des salaires

180 %
1984
2016

307 %

3x plus cher
Les coûts de la très onéreuse SSR ont triplé depuis 1984 !
1984
2016
Alors que le budget de la SSR a plus que triplé , il y a de moins en moins d ’ argent dans le porte-monnaie des citoyennes et des citoyens . Pourtant , des employés de la SSR sont exemptés de redevance .
Gregor Rutz , Conseiller national , Entrepreneur , Zürich
2 encore la Grande-Bretagne, lors- qu’elle aura quitté l’UE, contrôlent et limitent de manière autonome l’immigration sur leur territoire. Jamais il ne leur viendrait à l’idée de céder cette compétence à des Etats tiers. Avec notre initiative sur la limita- tion, nous donnons au Conseil fédéral le mandat de renégocier la libre circulation des personnes avec l’UE et nous empêchons qu’un accord du même genre puisse être conclu à l’avenir. Pour conforter la position du Conseil fédéral dans les négociations avec l’UE, il faut qu’une décision du peuple le contraigne de résilier l’accord si aucune autre solution satisfaisante ne peut être trouvée. Grâce à votre signature, Chères Concitoyennes et Chers Conci- toyens, vous donnez au peuple suisse d'être du coté des nations modernes et souveraines qui veillent à une immigration contrôlée et modérée sur leur ter- ritoire. Voilà la seule manière d’empêcher que la population de notre pays franchisse bientôt le seuil des dix millions d’habitants et que nous soyons confrontés à des problèmes énormes, notam- ment à cause du financement des infrastructures, de la hausse des coûts du social et de la santé, ou encore en raison de la chute du niveau scolaire en raison d’une trop forte proportion d’étrangers dans les salles de classe. Avec cette «Edition spéciale» l’UDC veut informer la popula- tion directement, ouvertement et honnêtement. Nous vous prions d’assumer vos responsabilités et de signer cette initiative afin d’as- surer également à nos enfants un avenir prospère. Albert Rösti Albert Rösti, Président de l’UDC Suisse Le saviez-vous? Parallèlement au fiasco de la construc- tion européenne et celui de sa défense, on observe le retour d’un certain natio- nalisme en Europe et le réarmement massif des Etats-Unis, de la Chine, de la Turquie, etc. C’est ainsi que, dans ce contexte, la Suisse articule avec prag- matisme sa sécurité nationale. Elle met notamment en place le Développement de l’armée au début 2018, un service de renseignement revisité ainsi que l’acquisition de nouveaux avions de combat. Avec la récente augmentation du budget de notre défense, des pas indispensables sont en train de se concrétiser pour une sécurité natio- Denis Rubattel, nale crédible. député au Grand conseil vaudois Impressum ÉDITION SPÉCIALE est une publication de l’Union démo - cratique du centre UDC | tirage : 114’996 exemplaires Edition et rédaction : UDC Suisse, Secrétariat général | Case postale | 3001 Berne | Tél. 031 300 58 58 | Fax : 031 300 58 59 | info@udc.ch | www.udc.ch | Conception et graphiques : GOAL AG für Werbung und Public Relations, | Crédits photos : iStockphoto, 123rf.com, KEYSTONE AG, admin.ch, parlament.ch, UDC Suisse, | caricatures : Lupo | Imprimerie : DZZ Druckzentrum Zürich AG. Attention : ce journal n’est ni une publicité, ni une réclame, mais une information politique. Il doit donc être déposé également dans les boîtes aux lettres munies d’un autocollant refusant la publicité. Merci de votre compréhension. La démocratie n’est pas un cadeau du ciel! La démocratie est un acquis que nous devons défendre tous ensemble et en permanence. A une époque où nous sommes exposés chaque heure, voire chaque minute, à des nouvelles alarmantes provenant du monde entier, il est particulièrement important que nous ne perdions pas de vue nos valeurs qui ont fait la force de la Suisse. Le droit des citoyennes et des citoyens de voter au niveau communal, cantonal et fédéral, le droit d’élire les parlements et les gouvernements n’est pas un cadeau du ciel. C’est précisément ce système de la démocratie directe qui est au cœur de l’histoire à succès de la Suisse et qu'il faut défendre chaque jour. Sécurité et fiabilité La sécurité des habitants est d’une im- portance capitale pour un petit pays indépendant comme la Suisse. En tant que membre du Conseil national, j’ai l’occasion de participer à un grand nombre de manifestations et de ren- contres à divers endroits. La diversité des êtres humains et des ́)Mե͔eЁɕɔչ͗ )ɔ́ѥЁ1)Ʌѥ́դЁ)ЁЁ́́ЁeЁ́)́́ȁɔم)ɔ́ԁɅɔͤչՔ%)ϊeЁ́ɵȁ́مЁ)͙ѥ́դѕЃ)ЁMե͔́ٽ́٥є)ѽЁȁٽ́)Ёսɔ́Ёͤ)ɽɔÝɥٕɕ聍+ͥՔɥ)ɅѥՑЁѥͽЁ)ѕ́ͤх́Ք)͔Ʌѥɕє)1Ʌѥɕє))1Mե͔͔ѥՔ́ɕ́х)ȁͽɅѥɕє)eЁхЁՔ)ٽ́ɕѥٕЁԁѵ)չ́́ͅ)̰eፕѕ́ѥѥ́ȴ)ѥЁ́ɕɥ͕́مɥ̸)ͅЁɅѥ́)ͥѥ́Ʌѥ)ɕєMե͔Ёٽ)хɕЁչ+))ɥ)eU)eЁȴ)ս́ȴ)́ɕ͕ЁMե͔)eɕȁ́eU)ԁ́eѕ)ѽѥՕ)ͱѥ)U1)ɥԁԴ)ٕɹЁ))ɱ)Ёԁ)ٕԁɅ)ͽѥЁ)́ѽЁ)ͅЁՔ)ЁȁeU)ͽɅЁ́)Ʌѥɕє)1ɕͅ٥Օ)Ѓ͔ɔՍ)1Ʌɥ́ѽ啹́)́ѽ啹́ͽЁ́ͽ́́)Ʌ́ͽЁ́́Ё)1Mե͔͔ѥ)Ք́ɕ́х)ȁͽ)Ʌѥ)ɕє)́դɵЁ)ѥ٥Ʌ)Ёѽ́)́)ͽ)͕ձ)Ё)ȁɽ̴)ͥ)ͤ))̰́)́́Յȴ)ѥ̰)9)Ʌѥ)ɅѥՕ)ͽЁՕ́ȁ)ѽєɕՍɅѥՔԝЁU)9́ٽٕ́ȃ͕ٕ́ȸ)չ1́ͽٕаЁ)ЁЁɅمٕȁ)ѥ٥ͽЁٽ̸Q́ͽٕЁ)ͽ́Ёͥ)ѥ̸́Ёɥ́Ք)ѥЁɔͽ)́ՕՕ́ͽ́)٥Օ̰́eɥЁչԴ)хɔո̸͕̃)ٕ)ɔոɅɍѽѕ́)1Mե͔Ёټ)хɕЁչ)́)ɥ́U)́Ѓѽ́́́դϊe)Ё́ͅɍȁոɽЁͽ)ԁ͕٥ͽЁԁ)ո́́ѥ́ѥՕ̰)͕́́չఁ́́ͽ)́ѥٕ́Ё́ɽ͕̰ٕ́)ɽ́Ёɝͅѥ̸%́ͽЁ)Ʌ́ѕ́ɔͽ1)Ёͽ)Ʌѥɕєeչəȴ)єЁɥ))Aɔɥ)͕ȁѥ)A䀡Y)́ͽѥ́Ёͽ̰́ɍ)̰́eɷԁ́)ÁٕͥѥՔȁ́Ʌѥ)1́Ʌ́́ѕЁե̀ԁ̸%ѕɹЁЁձɔե̸́́䁄Ё̸)1ѥՔѥՔե͔͔ѕЃٕЁѕՔ聅ԁԁѕȁ)ɕɅeͥMMHUٕЁхȁٕͥѥՔ)1MMHЁٕՔչمͅ)ÁɅM̀܁́٤)ͥЀ܁́ɅɽٽՕ)ѕ́ѽͥ́ȁɍ)3eѽɥɅٕЁ́̈́)ٽȰѽЁɔ͍)ЁՔɍ)MMHѽՙɔeɕɥ͕)ɥ́ЁЁɑɔ̸́)3eU ձɕЁɥѥє)ѥՔɥєЁϊeЁ)ȁٕ́ͥѥՔ)gե)͍ͥѽՙ́gM՘)ե́ɕ͕́́ ͕)ɅЁɥԁAɱЁɔ)͕ЁeɥȁոЁȁ͕ȴ)٥Չ́ͽɅЁȁє)ѣѥՔٕɹЁ)ЃMMH͔ѥՕȁ́ɔ)Ё́́ɥ́Ё͔)ɕȁȁͽЁ́)Ʌѥ́ЁeɥͥЁ̴)ȁɽЁ̴ٕ)ͥMMH聳eѽɥѥՔ)Ʌͽɵ́Ёe)ͥMMHȁѕɹЁЁ́)ԁٕѥ͕иEդ)аդٕ́ͥ)́Չхɕ̸1MMH̟ͽ)Ё͕٥Չթɓeդ)єѕ́Ѐ)eՉUٕЁ)էхЁȁٕͥѥՔ)Aȁո͕٥Չ)3eU ͽѥЁeeչ͕є)ѥՔ͔ԁٕԁɅ) ͕٥ՉЁЁ)ԁɥՉͥɥȰ)MMHẽٕѕȁ́ɼ)Ʌ́ɽ́ȁ͕ѕȁɥ)1͕٥ՉЁЁ)MMHЁ͔ɕȁȁ́ɽՌ)ѥ́Ք́ɕɥ͕́ɥ́)ٕЁԁٕձЁ́ɥȸ1)͕٥́eɵѥ́ɽՍѥ)ձɕ́ե͕́Ё́Ʌ́)хѥ́դ͕Ё́啹́)́ɥٕ́Ѓɔԁɕͽ)MMH́́́٤)́ԁ̃ͥ́Ք)͕ѕȁɥЁЁͽաєɥȸ)թɓeդMMH)єѕ)Ѐȁ)eՉUٕ)Ёէхи)3eѥѥٔ 9 쁍ɥєͤ)ՅѥɥمѥͅЁMMHل)́Ё́ͅєͅхɔ)1 ͕ɅϊeхЃє)ȁхԁռٽѕɅդЁ)ɽUɥمѥͅѥѽхم)׊eչͥхє)́eхЁդ͕ɅЁхȁ)Ʌѥ()՝ф)ѥ)ͅɕ(())1́́ )ɕ͔MMH)ɥե̀Ѐ)Mեє)ѽɥ((()́ՔՑЁMMH́Քɥ䁄́)eɝЁ́є́ѽ啹́Ё́ѽ啹̸Aха)́́MMHͽЁᕵ́ɕم)ɕȁI谁 ͕ȁѥ)ɕɕȰkɥ