Echo de Gier n°76 - Page 7

LES TAP (TEMPS EDUCATIFS) D’ACTIVITE PERI- La réforme des rythmes scolaire impliquait (en résumé) de passer la scolarité à 4 jours et demi de classe, tout en permettant aux élèves de se voir proposer des activités artistiques, culturelles, sportives,… dénuée de tout enseignement formel. Le SIVOS a mis en place les temps péri-éducatif pour Cliousclat le jeudi après-midi (de 13h20 à 16h20) et pour Mirmande les mardis (de 15h à 16h30) et les vendredis (de 15h à 16h30). Les enfants du RPI se sont ainsi vus proposer pour la première période (qui se finit avec les vacances de la toussaint) plusieurs activités, parmi lesquelles une sensibilisation à l’anglais, la pratique d’art plastiques, la découverte du journalisme, la pratique de la danse (zumba), de l’initiation au théâtre… Toutes ces activités étant gratuites pour l’ensemble des enfants. la seconde période, allant des vacances de Toussaint à celles de Noël. Les retours que font les enfants de ces temps-là sont très positifs, et leur motivation est importante. Toutes ces activités étant gratuites pour l’ensemble des enfants, leur coût est de fait réglé par le SIVOS. Nous n’avons pas à l’heure actuelle de donnée précise concernant ce que cette réforme coutera aux communes de Cliousclat et Mirmande, le planning annuel des activités n’étant pas encore définitivement arrêté. Mais nous tenons à souligner l’engagement de Mr et Mme CHITENDEN, parents d’une élève de l’école de Cliousclat, qui se sont engagé l’un et l’autre dans l’initiation et sensibilisation à l’anglais, chacun dans une école, et de manière bénévole. Cette nouvelle année s’est ouverte de manière positive pour les enfants, mais plane cependant une ombre quant à l’avenir des quatre classes pour l’an prochain… En effet, le RPI pourrait se voir amputé d’une classe, car les perspectives d’effectif pour l’an prochain seraient inférieures aux 80 élèves nécessaires pour le maintien à quatre classes… Les enfants et les enseignants recherchent activement des accompagnateurs pour les sorties à la piscine. Le nombre d’encadrants étant trop faible pour la sérénité de l’accompagnement, et l’absence d’une seule personne prive deux classes de cette activité sportive ! Lors de la semaine de rentée, les intervenants sont venus se présenter aux enfants, et décrire ce qu’ils comptaient faire avec eux, afin de faciliter à tous la prise de décision, car pour chaque créneau, les enfants avaient un choix à faire parmi deux ou trois choix possibles ! Ils n’ont malheureusement pas tous pu être pris en ligne de compte du fait du nombre trop important de demandes, mais les enfants dont l’inscription a été refusée seront prioritaires dans les choix qui seront les leurs dans L’Echo de Gier – N° 76 - Automne 2014 Les enfants souhaitent aussi qu’un maximum de personnes participe aux activités proposées par l’APE, car cette association permet de récolter des fonds nécessaires à l’école pour que celle-ci puisse se doter de projets qui ne peuvent pas toujours être financées par le SIVOS. Lionel GRANJON & Julien POUX Page 7/16