#66 - Page 6

EDITO

Le palais murmure

Comme beaucoup d ’ enfants de ma génération , j ’ ai grandi dans un monde que je croyais heureux . Ma bonne étoile me permettait d ’ évoluer dans un environnement comme le mien . J ’ imaginais qu ’ il suffisait de tenter quelque chose pour la réussir . J ’ ignorais tout de la chance du débutant . Mais très vite , j ’ ai appris que cette euphorie accompagnant chaque victoire , s ’ obtenait uniquement avec du travail . Le talent tout seul invite souvent à la paresse , on se repose trop facilement sur les lauriers de sa passion et on se retrouve bientôt à la traîne quand ce n ’ est pas à la ramasse . Pour réussir ce que l ’ on entreprend , il faut donc de la rigueur , de la discipline , de la persistance et de l ’ application . Commence alors une démarche d ’ introspection . Nous vivons à une époque régie par les images construites et les réseaux sociaux . La vie ordinaire est presque méprisée et tout le monde s ’ efforce d ’ avoir l ’ air important . Tellement grisant n ’ est-ce pas ? Et si on revenait aux bases de nos centres d ’ intérêt et interactions ? Et si on optait pour quelque chose de plus sincère et authentique- loin des échanges hypocrites et des faux-semblants , loin des propos élogieux dans leur formulation et moqueur dans leur fond ? Et si on reconnaissait que notre utilisation excessive des réseaux sociaux tordait le cou à la vie ? Il y a une alternative à laquelle on ne pense plus assez et qui pourtant changerait notre monde radicalement : et si nous choisissions d ’ être utiles à notre société , sans se contenter d ’ être important ?

Houda Chouk

LASULTANEMAG . COM
P A G E
6
NUMÉRO # 66